CASERNE DE LA LEGION POITEVINE


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CHAMPIGNONS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mer 31 Mar - 8:30

Harlan s’enfonçait dans le passage. La lumière vacillante induite par le feu fit vite place à l’obscurité la plus profonde. Il pouvait toucher les ténèbres. Elles étaient tellement épaisses, il fallait les écarter pour avancer.

Des cris, des délires aurait-il dit à en juger parce qu’il arrivait à entendre. La roche atténuait le son. Ce n’était pas une roche bien dure comme du granite, mais plutôt calcaire. Elle était friable au toucher. Il continuait à avancer à tâtons. Il aimait ce sentiment d’inconnu, où certains sens vous sont inutiles… pas besoin de la vue, du goût… les autres sens s’en trouvent décuplés. Il se sentait un chevalier dans l’antre du château menant au dragon…

Des présences… Harlan sentit des présences. Normal à première vue… il avait deux compagnons qui le suivaient. Mais ses sens ne le trahissaient pas : une présence devant lui ! Pas seulement derrière… Ce ne pouvait pas être eux, le passage est assez étroit, trop étroit, il s’en écorchait même les membres supérieurs, un coup à gauche, un coup à droite… Mais là il entendait une respiration, il sentait une odeur… pas désagréable… féminine dirait-il devant lui à quelques pas. Il avait stoppé. Il s’était plaqué à la paroi.

Imperceptiblement, ses sens lui indiquaient une certaine pression de part et d’autre. Il se retrouvait pris, comme dans un étau. Et ce qui devait arriver arriva.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mer 31 Mar - 15:15

Olianna avait bien écouté le sergent Gengis et le laissa passer le premier pour suivre Harlan dans ...............ben de loin ça avait la couleur d'un mur, ça ressemblait à un mur, ça sentait le mur (si si!!) mais bon de près, de très près, on s'apercevait que c'était pas un mur. Oui ben ça va !! tout le monde peut se tromper, on va pas en faire non plus toute une histoire, en plus y a l'effet chamgignons pour moi, et pour le sergent y a le choc du mur!!!!!!!!

Alors Oli emboîte vite fait le pas à son gg préféré, faudrait pas non plus que la brèche se referme^^ et dans sa précipitation bute sur la première pierre qui dépasse et s'étale de tout son long.

ARFFFFFFFF ......................c'est bon on va pas remettre ça ! pensa-t-elle, puis se relevant promptement elle rattrapa le sergent qui filait droit devant doucement mais surement.

- Hey Sergent............Sergent............. chuchota Oli, attendez moi !! On y voit rien là dedans, vous voudriez pas me perdre quand meme, imaginez la tête de la merveille............quoi que......pensa Oli en réfléchissant.

A nouveau elle buta dans un obstacle devant elle et s'aperçut qu'il s'agissait du sergent qu'elle avait rattrappé plus rapidement que prévu.

- Aie.................mais c'est quoi ce truc ????????? Ah c'est vous sergent, ben on fait quoi là ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mar 6 Avr - 12:59

Clothilde était revenue à son point de départ essoufflée d'avoir trop couru,, elle vociférait passablement énervée de n'avoir trouvé personne à la caserne Pfftt ! ils étaient où les Légionnaires... sur la Lune bien planqués.... enfin bref elle ne pouvait compter que sur elle même !

Elle se retrouva devant le trou béant, s'agenouillant elle tendit l'oreille pour écouter si jamais des bruits lui parvenaient.. mais non rien... se relevant elle se décida à inspecter les environs sait-on jamais, son instinct ne la trompait guère Gengis avait besoin d'elle de ça elle en était sûre.
Un bout d'un certain temps, elle se trouva face à une pente vertigineuse et tout au bout aperçu un début de pan de roche, le paysage se modifiait étrangement sous ses yeux, elle dévala la fichue pente et se retrouva sur son postérieur à l'arrivée... arfff ! heureusement personne dans les environs pour la voir se vautrer.

Se relevant prestement, secouant ses braies de la poussière finalement la pluie avait cessé et le vent séché toute cette verdure heu ! enfin continuons.... elle se dirigea droit vers cette roche qui grandissait au fur et à mesure qu'elle s'avançait, normal me direz-vous ! puis regardant de plus près sur sa gauche elle vit une anfractuosité s'approchant elle n'y vit que du noir mais elle cru entendre des voix dans le lointain, n'écoutant que son courage et oui elle était Légionnaire que diable, elle se glissa comme elle put entre les parois plutôt étroites et commença sa progression.
Subitement elle perçut comme un mouvement, une respiration saccadée... puis plus rien elle stoppa à son tour essayant de toucher le pommeau de son épée mais réalisant bien vite qu'elle ne lui serait d'aucun secours vu la complexité des lieux, alors elle tenta d'attraper son poignard caché dans sa botte.

Une fois celui ci entre ses doigts le courage revint comme par miracle se plaquant contre la roche, poignard prêt à servir elle lança d'une voix ferme et assurée un :

- Qui que vous soyez, plus un pas... nommez-vous avant toute chose... et ne jouez pas au plus malin... je ne suis pas seule toute une armée m'accompagne.... ben quoi personne pouvait savoir qu'elle se trouvait seule, Aristote lui pardonnerait certainement ce mensonge !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mar 6 Avr - 13:36

- Qui que vous soyez, plus un pas... nommez-vous avant toute chose... et ne jouez pas au plus malin... je ne suis pas seule toute une armée m'accompagne....

Harlan blêmit. Pffttt de toute façon dans l’obscurité la plus épaisse, tout le monde en a cure. Pourquoi blêmit-il ? Parce que d’un côté, il y a une menace inconnue… et de l’autre deux menaces connues ! Le sergent boucher et glouton avec sa belle sœur « coup de sang ». Et lui, pauvre légionnaire, au milieu… si conflit il y a, confit de Harlan sera ! Bah elle est pas super, je vous l’accorde… Ah ! L’humour d’Harlan. S’il n’existait pas… on s’en passerait !

Harlan se baissa et s’accroupit, son long couteau « fait Flo » dans la main.
Il se mit à prier… et oui encore ! La deuxième fois en peu de temps ! Il va finir par aller à la messe tous les dimanches matin !

Il regarda son couteau. Penser à sa Belle lui redonnait de la force.
Hum solide le couteau, j’ai déjà tué un gros sanglier avec, alors une armée dans un couloir étroit… ils se présenteront un par un, et couic un à la fois, comme lors des abattages massif de bétail ! Ca va être sanglant ! Dommage qu’il n’y est pas de lumière… ou heureusement !

Les pupilles se dilatèrent à l’extrême, ses lèvres formèrent un rictus rappelant la folie meurtrière de certains guerriers.

Venez mes petits soldats.

Il croqua un reste de champignon qu’il avait gardé dans sa poche pour le courage et contre la douleur. La chute dans le ravin avait écrasé quelque peu le produit, mais les effets seraient toujours là.

Pouah, ils ont un goût de moisi… quoique c’est normal, pour des champignons non préparé… à la façon Harlan… mmmiam à l’ail et au persil. Heu… tu t’égares Harlan. Revenons à nos moutons et à l’abatage du troupeau de militaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mer 7 Avr - 14:23

Venez mes petits soldats;

Clothilde attendait toujours une réaction, elle ne bougeait pas oubliant même de respirer... heu ! non quand même pas... la situation risquait de perdurer si chacun restait planqué dans son coin, elle avisa un caillou au sol s'en saisit et le lança contre la paroi adverse, le bruit résonna et lui fila la trouille, but pas vraiment recherché mais elle espérait qu'en face ça bougerait un p'tit peu, histoire de voir ce qu'ils avaient dans le ventre... elle allait pas non plus y passer la nuit, il faudrait bien qu'ils montrent le bout de leur nez ou alors ils seraient obligés de faire demi tour et là avec le bruit elle pourrait à son tour les suivre, pour voir à quoi ils ressemblaient vraiment...

Elle entendit comme un grognement, et un p'tit cri de surprise.... aaaaaaaaaah ! ils étaient donc plusieurs !
Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mer 7 Avr - 14:36

Aie.................mais c'est quoi ce truc ????????? Ah c'est vous sergent, ben on fait quoi là ?


Gengis commençait à trouver cette journée longue et fatigante, v'là Oli qui venait de lui défoncer le dos, Harlan qui s'arrête et qui cause euh à qui tiens? Ben à personne, c'est pas la voix d'Harlan ca, ça ressemble drôlement à la merveille ça. Est-ce que son crâne lui joue des tours, déformerait-il les voix? La folie peut-être? N'empêche que ca ressemblait à la sublimissime, et au risque de paraître fou, il se risqua à crier.


Euh, dites le chef d'armée là, seriez pas ma sublimissime par hasard, enfin je dis ca, je parle pour dire hein!

Gengis tendit l'oreille, tout en espérant ne pas s'être trompé, genre ne pas perdre sa crédibilité de sergent devant les autres, sans quoi cette journée serait vraiment, mais vraiment euh à chier, trouve pas d'autre mot là !

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mer 7 Avr - 15:15

Avançant à tâtons, après avoir doublé dans un virage le sergent gengis encore mal remis de son choc "paroissial" (ouais pourquoi pas^^) elle reconnut la voix d'Harlan dans le noir :

- Hey c'est toi GI GI dans le noir ??? Ah non c pas gi gi c'est Harlan^^ bon tu fais quoi, t'attend qui, tu vas où, avec qui, combien de temps ???

Soudain ses tympans furent littéralement explosés par le cri du coeur de son sergent qui d'un coup d'un seul reprenait vie.

- Euh, dites le chef d'armée là, seriez pas ma sublimissime par hasard, enfin je dis ca, je parle pour dire hein!

- Ma sublimissime ????????????????????????? mais oui bon sang mais c'est bien sur^^ LA SUBLIMISSIME !!!! Heureusement qu'elle est là enfin tout du moins qu'elle devrait pas tarder!!

Oli arrivait près d'Harlan quand elle le vit, le regard fou, les pupilles dilatées, le couteau meurtrier au bout de sa main couvert de sang !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

- Ah Par tous les Aristotes réunis, on arrive trop tard !!!!!!! s'écria Oli cherchant des yeux le corps de la victime
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mer 7 Avr - 15:39

Un bruit sur la paroi. Regard fixé dans l’obscurité sur le bruit. Couteau bien serré dans la main, il recule son bras afin d’embrocher l’éclaireur…

Le champignon faisait son effet… l’obscurité devenait clarté, il devinait les formes et se sentait devenir une bête furieuse. Rien ne pouvait l’arrêter, sauf une bière bien fraiche. Mmm une bière…

Euh, dites le chef d'armée là, seriez pas ma sublimissime par hasard, enfin je dis ca, je parle pour dire hein!

Raaa sorti du rêve. Encore plus énervé. Frrrreinnnnns.

Le Sergent ! Qu’est ce qu’il raconte ? La subl… oups. Mais oui. Rooo la boulette… embrocher la sublissime du Sergent, lui qui la dévore des yeux, il n’aurait pas osé la dévorer à la broche quand même…

Harlan se ravisa. Il se retourna, le couteau emplit de sang sêché de sanglier et là… Oli qui crie encore plus fort !

Ah Par tous les Aristotes réunis, on arrive trop tard !!!!!!!

Les tympans qui explosent. Raaahhh les femmes !

Trop tard pour quoi ?


Il l’a regardait, le couteau à la main. Elle avait un drôle de regard. Harlan, sur son nuage hallucinogène, avait du mal à reconnaitre Oli. N’était ce pas un Sanglier qui avait survécu à la chute ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mer 7 Avr - 16:04

Olianna, les yeux remplis de larmes pretes à jaillir dès la découverte macabre, tournait dans tous les sens pour trouver le corps de sa soeur étendu au sol baigant dans une flaque de sang écarlate.

Puis, étonnée, elle regarda Harlan.

- Ben t'en as fait quoi ????????? T'as pas eu le temps de le découper en morceaux quand meme ??????????

Soudain elle s'avisa du regard d'Harlan fixé sur elle tel celui d'un chien observant une .................... non pas une saucisse^^ mais un nonoss, le couteau pointé aussi sur elle et commença à se poser de vraies questions, sur la vie, la mort et surtout la vie apres la mort enfin des trucs d'actualité.

- Houla dit ..............euh ?? t'aurais pas abusé de quelque chose toi ? T'as pas l'air dans ton assiette !! C'est moi Oli, OLIANNA !!!!! OUH OUH TU ME REMETS ???????????? ben t'as pas l'air ^^ Sergent........................ sergent................faut faire vite c'est pour une urgence, question de vie ou de mort, enfin de ma vie, voire de ma mort !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mer 7 Avr - 16:28

Le Sanglier parle... ?! Bah c'est le champignon, il faut que tu le tues Harlan, lui dit une voix. Il ne parle pas. Evil or Very Mad Ce sont les champignons qui te trompent. Twisted Evil Tue le Sanglier, poursuivit la voix.

drunken Harlan regardait la forme s'agiter. Il inspira un grand coup et s'apprêta à embrocher son futur repas de son grand couteau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mer 7 Avr - 19:54

Euh, dites le chef d'armée là, seriez pas ma sublimissime par hasard, enfin je dis ca, je parle pour dire hein!

La tension était palpable, Clo sentit une perle de sueur glacée couler le long de sa tempe, elle se décollait doucement de la paroi et commençait à avancer précautionneusement lorsque retentit une voix d'homme, une voix qu'elle aurait reconnu entre mille son Coeur... heu ! enfin le Sergent Gengis elle allait lui répondre et s'élancer quand une voix cette fois ci féminine et tout autant reconnaissable

- Ben t'en as fait quoi ????????? T'as pas eu le temps de le découper en morceaux quand meme ??????????

Là arrêt immédiat, replacement contre la paroi, arme au poing... découper qui ? mais de qui pouvait-elle bien parler, elle allait bientôt le savoir car la douce voix d'Oli un brin hystérique se fit à nouveau entendre :

- Houla dit ..............euh ?? t'aurais pas abusé de quelque chose toi ? T'as pas l'air dans ton assiette !! C'est moi Oli, OLIANNA !!!!! OUH OUH TU ME REMETS ???????????? ben t'as pas l'air ^^ Sergent........................ sergent................faut faire vite c'est pour une urgence, question de vie ou de mort, enfin de ma vie, voire de ma mort !!!

Cette fois-ci ne plus se poser de question et foncer, même dans le noir se guider grâce aux cris stridents de sa soeur et frapper l'agresseur avant qu'un nouveau malheur ne se produise.

Tout se passa très vite, rangeant son poignard au cas où elle tomberait... bien vu car elle chuta contre une énorme branche qui on se demandait faisait là, Aristote sans doute prévoyant la suite des évènements, elle se releva et s'en saisit, les voix se rapprochaient puis surgit devant elle une ombre de dos levant un bras avec au bout une chose étincelante, ni une ni deux Clothilde leva le bras et cassa la branche sur ce qui devait être la tête de l'agresseur, on entendit un énorme CRACCCCCCCKKKKKKK.... puis plus rien, un calme mortel envahi l'espace même Oli que maintenant elle distinguait, était restait la bouche grande ouverte et les yeux complètement exorbités, les bras ballants et derrière elle Gengis tout aussi choqué et sanguinolent. Clo lâcha les restes de son semblant de bâton et les regarda interdite... qui venait-elle d'assommer, pas de tuer non c'était pas possible... Harlan ????????????
Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mer 7 Avr - 20:55

Gengis restait interdit, la merveille venait d'assommer Harlan, alors ca pour une drôle de journée c'était une drôle de journée!


STOOOOP, on arrête tout, fini les catastrophes. Personne ne bouge. C'est un ordre, c'est que j'en ai un peu marre là. Euh content de te voir ma sublimissime, mais si tu pouvais essayer de ne pas réduire la légion à néant! Bon voyons si ca vaut la peine qu'on le ramène ou s'il est mort.

Gengis s'approcha d'Harlan, non sans embrasser sa merveille puisqu'elle était tout près
Ca me fait drôlement plaisir de te voir

Il s'accroupit et essaya de voir si Harlan respirait encore, quoique dans l'infractuosité peu large, la manoeuvre n'était guère simple.

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mer 7 Avr - 21:03

Juste au moment de porter le coup fatal au sanglier, un craquement... la tête qui se ramollit. Lumière vive dans l'obscurité. Tombe à genoux... pas pour prier cette fois. Et plus rien. La paix éternelle, le soulagement.

Tout s'était passé vite, mais cela avait semblé durer longtemps. Harlan se sentit reposer en paix pour la deuxième fois en peu de temps. Toute dernière sensation, la terre avec son odeur de salpêtre. Je sais, on fait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Mer 7 Avr - 22:54

Oli regardait sa soeur, Harlan, le sergent puis sa soeur, Harlan, le sergent et ainsi de suite...........sans trop comprendre puis, enfin au bout d'un certain temps, elle finit par comprendre, c'est que la journée avait été fort rude, depuis ce matin qu'elle était sortie juste pour se défouler un peu dans la forêt !!

- Rhooooooooooooooooooooooooooo ben dis donc toi tu fais pas semblant !!!!! s'exclama t elle en voyant Harlan étendu au sol.
note bien je préfère que ce soit lui plutot que moi ^^ parce qu'il avait pas l'air trop net .............mais t'es sure que tu l'as pas tué au moins sinon Flo elle va pa etre contente du tout !!!!!!!!!!!

Oli qui s'était approchée, poussa sans façon son gg préféré, (ben oui elle était bien plus menue^^), s'accroupie près d'Harlan et tenta de s'assurer qu'il respirait encore, après lui avoir délicatement retiré le couteau de la main (vaut mieux prévenir que guérir^^)

- Ca va y respire, c'est léger mais ça tiendra bien encore le temps qu'on le ramène !! Ben t'as bien fait de venir Clo, on s'ennuyait un peu là sans toi ! Bon heureusement que GG est là !!!!!!!!!! c'est le sergent.............. il va nous sortir de ce mauvais pas !! Pas vrai sergent ? s'exclama t elle en plantant son doux regard dans celui de Gengis perdu dans de profondes réflexions .

- enfin vu le nombre de mauvais pas qu'on a fait aujourd'hui on est plus à un près!! pensa t elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Jeu 8 Avr - 14:37

STOOOOP, on arrête tout, fini les catastrophes. Personne ne bouge. C'est un ordre, c'est que j'en ai un peu marre là. Euh content de te voir ma sublimissime, mais si tu pouvais essayer de ne pas réduire la légion à néant! Bon voyons si ca vaut la peine qu'on le ramène ou s'il est mort.

Ce fut à son tour de ne savoir que répondre, elle les dévisageait tour à tour enfin pour Harlan c'était plus délicat vu qu'il avait la face à terre, puis Gengis s'approcha d'Harlan pour mesurer les dégâts, il l'embrassa lui chuchotant : Ca me fait drôlement plaisir de te voir.
Elle ne pût que hocher la tête le mots ne venaient pas.

Puis Oli reprenant brusquement ses esprits se précipita vers le moribond bousculant au passage son Sergent préféré.

- Rhooooooooooooooooooooooooooo ben dis donc toi tu fais pas semblant !!!!! s'exclama t elle en voyant Harlan étendu au sol.
note bien je préfère que ce soit lui plutot que moi ^^ parce qu'il avait pas l'air trop net .............mais t'es sure que tu l'as pas tué au moins sinon Flo elle va pa etre contente du tout !!!!!!!!!!!

Clothilde sortant de son apathie lui répondit :


- Et encore j'ai pas forcé, heu ! bon d'accord mais j'ai cru qu'il allait embrocher quelqu'un alors ben voilà que veux tu nous on est comme ça à la 1ère que du muscle la voyant s'agenouiller puis Gengis à son tour, alors il est mort ou pas ?

- Ca va y respire, c'est léger mais ça tiendra bien encore le temps qu'on le ramène !! Ben t'as bien fait de venir Clo, on s'ennuyait un peu là sans toi ! Bon heureusement que GG est là !!!!!!!!!! c'est le sergent.............. il va nous sortir de ce mauvais pas !! Pas vrai sergent ?

Souffllant de soulagement, la tension retomba un peu bah ! c'était pas le tout maintenant fallait resortir de ce fichu goulot pas simple si Harlan revenait pas à lui...

- Alors mon Coeur à toi de donner les ordres t'es le plus qualifié de nous tous ici présent, et bah ! on va essayer de pas faire d'autres maladresses.. mais bon tu nous connais, ça va pas être de tout repos mais chose positive quand même la sortie est toute proche, dit elle un large sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Jeu 8 Avr - 15:32

Après un vide obscur, Harlan sentit une présence. Une présence qu’il semblait connaître. A son contact, toute crainte avait disparu. Il était en de bonnes mains... celles d’un ange. Il connaissait cette façon de le réconforter dans les épreuves, comme lui-même l’avait soutenu dans les siennes. L’ange, une déesse, sa déesse… de blanc vêtue était en train de l’accueillir dans le paradis…

Flo, tu es là. Que fais tu ici ?

Il commença à se laisser aller vers son destin, à quoi bon résister... surtout si l'accueil est si bon.
Laisse toi faire, ne résiste pas. Les voix continuaient à lui parler.
Oui ma Flo, je viens...

Secousses...
Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Jeu 8 Avr - 21:50

Alors mon Coeur à toi de donner les ordres

Ah ben ca fait depuis ce matin que j'essaye de donner des ordres, mais y a comme des interférences, personne m'écoute ici! Bon allez on va essayer de le tirer de là, la sublime les bras, Oli les jambes, moi euh ben moi je dirige la manoeuvre, et pour l'amour de tous les saints plus de sangliers, chutes, et autres bizarreries, et faites attention à sa tête. Euh Clothilde, puisque tu sais où est la sortie, ben tu diriges le mouvement, moi je ferme la marche histoire d'empêcher les empêcheurs de sortir de nous perturber.

ohoooo, j'ai dit doucement, le secouer pas comme ca

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Jeu 8 Avr - 22:13

ohoooo, j'ai dit doucement, le secouer pas comme ca

Clothilde exécuta les ordres du Sergent mais bon Harlan faisait son poids, elle l'attrapa par les poignets pour le tirer et le remettre dans le bon sens.... oups sa tête heurta un p'tit peu mais alors juste un chouia la roche, elle regarda Gengis vite fait, il avait rien vu, faut dire qu'Oli l'aidait pas pas vraiment elle restait plantée là à la regarder se démener avec ce poids mort Pfftt !

- Dis Oli le Sergent il a dit moi les bras et toi les jambes... t'attends quoi là pour m'aider... faut sortir de ce trou et plus vite on avancera ben plus vite on sortira, bon d'accord c'est logique mais parfois faut réexpliquer pour que cela entre profondément dans les cerveaux sous l'emprise de champignons !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Jeu 8 Avr - 22:35

Oli regardait sa soeur en train de manipuler le pauvre Harlan et s'estima heureuse de ne pas être à sa place.

Elle vit la tete d'Harlan heurter la roche AIEEEEEEEEEEEEEE pensa-t-elle, ça à mon avis c'est une vengeance perso ^^

- Ben tu t'en sors bien toute seule, attend je te guide, bon alors un peu à droite.....................oui comme ça...........euh... non là un chouille à gauche, voila c'est presque ..................Attention le murrrrrrrrrrrr................rhoooooooooooooooooo t'as vraiment une dent contre lui toi^^

Puis un grand sourire illumina le visage d'Oli, elle venait d'apercevoir un petit rayon de la lumière du jour, enfin c'est ce qu'elle espérait du plus profond de son grand coeur^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Ven 9 Avr - 7:31

Attend ma déesse, pas si vite…

Les nuages tremblaient. Harlan n’arrivait pas à suivre sa déesse. Il eut l’impression d’être aspiré par ces dits nuages, comme écartelé. Flo, au secours ! Mais il ne la voyait déjà presque plus…

Une douleur… il se faisait attaquer par des forces invisibles ?!
Des murmures… on complotait contre lui ?!
Toujours les ténèbres… le brouillard le renveloppa et il perdit le chemin du Paradis.

Sensation d’apesanteur, de turbulences…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Ven 9 Avr - 17:08

Clothilde tirait les bras du pauvre Harlan, heureusement toujours dans... ben on sait pas trop où ! donc Clo avançait à reculons et n'en pouvait plus, Oli se fatiguait pas trop et suivait tranquillou en tenant les chevilles et admirait les parois dans le noir, en poussant des Oooooooooh ! Aaaaaaaaaaaah ! enfin elle était complètement à l'ouest, faudrait une fois dehors lui demander exactement ce qu'elle avait ingurgité, parce que là ça dépassait son imagination, des fous elle avait affaire à une bande de malades, et Gengis il était où ? j'vous le demande bien derrière en train lui aussi de la regarder s'évertuer comme une forcenée.
Alors n'en pouvant plus, elle lâcha d'un seul coup Harlan et les poings sur les hanches dit :

- J'en ai marre, il est trop lourd.... à vous de prendre le relais moi je vais faire le guide, après tout je connais le chemin ! sur ce elle fit demi tour et les planta là puis se retournant... alors on s'active là on va pas y passer encore la nuit, pffttt...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Ven 9 Avr - 18:25

Harlan, de nuage en nuage cherchait sa déesse qui s'était volatilisée.

D'un coup, il avait dû louper un nuage car plus d'apesanteur. La gravité se rappela à lui.
Brusque contact avec le sol.

De nouveaux des murmures... goût de fer dans la bouche... angoisse naissante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Lun 12 Avr - 12:05

Harlan ouvrit les yeux d’un coup. Il s’agitait dans tous les sens, les bras, les jambes. Il se sentait tenu. Il ne voyait rien. L’angoisse augmentait. Son nom était cité. Où était-il ?
Le sanglier ! Il avait eu raison de lui et allait lui faire payer sa tentative d’abattage.

Il voulut crier, mais seul un râle sorti de sa gorge. La soif, la gorge était sèche.

La douleur vint frapper à sa tête. Il avait l’impression qu’une forge était en plein rendement dans sa tête.

Il était passé du paradis à l'enfer ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Lun 12 Avr - 13:14

J'en ai marre, il est trop lourd.... à vous de prendre le relais moi je vais faire le guide, après tout je connais le chemin ! .... alors on s'active là on va pas y passer encore la nuit, pffttt...


Regard dubitatif de Gengis, mince la merveille aussi voulait devenir calife à la place du calife, arf tout foutait vraiment le camp aujourd'hui. Reprise en main de la troupe, Allez hop, non mais c'est quand même bien moi le chef ici.


Hop hop hop, qu'est-ce que c'est que ca? Non non, on ne s'est pas très bien compris là. Depuis ce matin, tout le monde n'en fait qu'à sa tête et ca part en quenouille (z'avez eu peur hein^^) à chaque fois. Alors maintenant, merveille sublimissime ou pas, future belle-soeur ou pas, mourant presque mort ou pas, peu importe, vous allez m'écouter.

Bras sur les hanches, regard froncé, tête légèrement inclinée, Gengis haussa le ton, histoire de bien se faire comprendre.

Je répète pour la dernière fois, La merveille, les bras, Oli les jambes, Harlan, .... euh tu bouges pas. Dans l'ordre et la discipline, On sort d'ici, et je ne veux absolument entendre aucune remarque.
Allez Hop, au trot, exécution. On bouge!

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   Lun 12 Avr - 16:34

Harlan entendait crier. Il reconnu vite le Sergent.
Allez Hop, au trot, exécution. On bouge!
Harlan sentit son sang se glacer.
Le boucher de Thouars qui parle d'exécution ! Certainement la mienne !
Qui d'autre cela peut-il bien être ?
se pensa-t-il.

Pour humidifier sa gorge, il avala sa salive... du moins il cru. En fait, il comprit vite qu'il y avait plus de sang dans sa bouche que de salive. Il failli en vomir mais après un râle il appela :
Oli, au secours ! à moi ! Le bouch... heu le Sergent veut m'exécuter... empêche-le.

Il devait être désespéré, pour en arriver à implorer Oli de le sauver...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CHAMPIGNONS   

Revenir en haut Aller en bas
 
CHAMPIGNONS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comme on cueille des champignons [Celanyth, Logan, Ysabella]
» Patrouille des champignons
» un atlas des champignons
» Fête de la pomme, du miel et des champignons
» Flore magique ? Mille herbes et champignons magiques.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CASERNE DE LA LEGION POITEVINE :: SECTION RP :: LA FORET-
Sauter vers: