CASERNE DE LA LEGION POITEVINE


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entrainement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Entrainement...   Jeu 22 Juil - 9:45

Le Sergent de la première de La Rochelle partit faire son entrainement.
Joindre l’utile à l’agréable était son crédo, et il le prouvait.

Il était parti pour une marche de sept lieues aller et sept retour. Pour corser l’exercice, il était chargé d’un baluchon sur le dos et d’un fagot de bois sec…hé oui… le ravitaillement en cours d’étape. Il n’allait pas se laisser abattre le Sergent.
Ce n’était pas dans son habitude. geek

Il repassa en revue la composition de son baluchon dans sa tête… un gigot bien frais, sanguinolent, presque vivant, une miche de pain fraiche elle aussi, deux bouteilles qu’il avait ramené de son séjour dans le Bordelais et bien sûr, sa bouteille de poire pour digérer. drunken

Il lui sembla n’avoir rien oublier.

Il continuait d’un pas décidé, motivé par le futur tournoi inter-légion et l’entrainement nécessaire, mais aussi par son futur pique nique.
Seule chose à craindre… Suspect rencontrer des ventres sur pied qui s’entraineraient à la marche eux aussi…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Ven 23 Juil - 7:46

Clothilde de passage à La Rochelle avec le GIR pour accompagner la miraculeuse charrette si précieuse à la survie des Légionnaires avait abandonné le campement pour se balader un bon moment seule, faut dire qu'en ce moment le Sénéchal Gengis n'était pas à prendre avec des pincettes, trop de travail et pas assez de moment pour décompresser et le passer avec elle, ne serait ce que pour penser un peu à leur mariage... elle se retrouva face aux vagues de la grande bleue sur la plage comme à chaque fois, elle lui manquait tant, elle n'avait pas résister à l'envie d'y tremper les pieds même un peu plus, il faisait tellement chaud que c'était un délassement sans nom après les chevauchées de ces derniers jours.
Au bout d'un bon petit moment elle se sentit complètement requinquée et décida que pour chasser toutes ces idées noires courir en forêt afin de ne pas perdre la forme et "les formes" ne pourrait que lui apporter un plus pour le futur tournoi dont elle avait entendu parlé récemment et puis le Général avait bien dit que ce n'était pas les endroits qui manquaient à la Légion pour s'entraîner ... et ben le message était passé, elle allait s'exercer n'ayant jamais participer à un entraînement elle se débrouillerait toute seule quitte à grimper aux arbres après tout pourquoi pas, il fallait innover bah on allait innover alors !
Elle avait son léger paquetage sur le dos avec le nécessaire en cas de problème et c'est d'un bon pas qu'elle s'enfonça dans la profonde forêt de conifères longeant la mer et dont le parfum marin arrivait à pénétrer, elle marchait d'un bon pas tout en sifflotant la journée s'annonçait bien mieux que la soirée passée en taverne, mais bon autant se vider l'esprit de tout ça et apprécier ce moment de silence uniquement troublé par quelques bruissements de feuilles et la chute de pommes de pin, apparemment même les animaux devaient se reposer eux... ils profitaient de la vie pas comme certain .

Cela faisait bien une bonne heure qu'elle arpentait les chemins au milieu des fougères lorsqu'au loin elle aperçut une silhouette allons bon... elle n'était point seule pourtant elle était immense cette forêt, bah ! le hasard que voulez-vous !
Plus elle se rapprochait plus elle se disait que cette démarche ne lui était pas inconnue, la corpulence aussi, ne serait-ce point un légionnaire se dit-elle pour en avoir le coeur net elle parcouru au pas de course la distance la séparant de lui et au moment où elle se trouvait à sa hauteur ce dernier fit un pas de côté et l'arrêta brutalement en brandissant un bâton sorti de je ne sais où, Clo se recula prestement afin d'éviter un mauvais coup et découvrit devinez qui le Sergent Harlan....

- Très bon réflexe Sergent Harlan, félicitations, elle rigola voyant son air surpris mais bon je ne voulais pas non plus vous faire avoir la peur de votre vie d'où le bruit de mes pas peu discret .... alors on se balade aussi ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Ven 23 Juil - 20:41

Harlan en suait. Le Gigot de 8 livres et le fagot de bois aidant à la souffrance d'une reprise de l'entrainement, il sentait l'effort lui couler sur le visage.
Il entendit un bruit de pas se rapprochant rapidement... en ni une ni deux, il avait détacher le baluchon du bâton, viré d'un côté le fagot et lui de l'autre et prêt à assommer son adversaire d'un coup... il s'arrêta net. L'explication vint toute seule...


Sergent Clothilde a écrit:
- Très bon réflexe Sergent Harlan,
félicitations,
elle rigola voyant son air surpris mais
bon je ne voulais pas non plus vous faire avoir la peur de votre vie
d'où le bruit de mes pas peu discret ....
alors on se
balade aussi ???

Ah ben c'est malin ! Un peu de plus et j'abimais mon bâton ! Comment j'aurais continué mon voya... euh entrainement.
Il regarda du coin de l'œil le gigot... se dit qu'il avait bien fait d'en amener un gros.

Bon, ben qu'est ce que tu fais dans les parages ? Tu as perdu le Serg...néchal ?
Hum, drôle de bestiole...

Harlan sentait le coup fourré. Il se dit qu'il avait eu vent de son pique nique soigneusement préparé.
Il aurait du faire plus attention aussi... partir s'entrainer avec un fagot... c'est original !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Sam 24 Juil - 11:46

Ah ben c'est malin ! Un peu de plus et j'abimais mon bâton ! Comment j'aurais continué mon voya... euh entrainement.

Eclatant de rire tout en se dirigeant pour l'aider à aller ramasser son baluchon elle dit :

Bon, ben qu'est ce que tu fais dans les parages ? Tu as perdu le Serg...néchal ? Hum, drôle de bestiole...

- Rhooooooooo ! mais dis donc tu me vexes là ... abîmer ton bâton si jamais tu m'avais esquinté alors là je naurais pas donné cher de ta peau lorsque le Sénéchal aurait été au courant Hé ! Hé ! alors tu vas où comme ça ? Moi j'ai décidé de m'entraîner j'ai eu vent d'une certaine compétition au sein de la Légion alors étant un peu novice pour certains exercices j'ai décidé de parcourir quelques lieues dans cette magnifique forêt, autant joindre l'utile à l'agréable pas vrai . Je n'ai point perdu le Sénéchal mais en ce moment il est débordé, très demandé c'est pas rien la charge d'un Sénéchal alors j'me débrouille toute seule, j'vais pas l'ennuyer avec mes petites questions existentielles.

puis soulevant son baluchon

- Ben dis donc c'est drôlement lourd tout ça, t'as mis quoi là dedans heu ! ça sent même une drôle d'odeur... genre l'odeur que je respirais lorsque le Sénéchal Gengis qui n'était point encore Légionnaire à l'époque était boucher à La Trémouille, le regardant d'un air suspicieux hum, hummm ! tu transportes quoi exactement à l'intérieur , elle attendit sa réponse sans lâcher l'objet tant convoité par Harlan vu le regard meurtrier qu'il lui jetait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Dim 25 Juil - 20:11

dame clothilde a écrit:
- Ben dis donc c'est drôlement lourd tout ça, t'as mis quoi là dedans heu ! ça sent même une drôle d'odeur... genre l'odeur que je respirais lorsque le Sénéchal Gengis qui n'était point encore Légionnaire à l'époque était boucher à La Trémouille, ... hum, hummm ! tu transportes quoi exactement à l'intérieur[/i]

Ben voilà, ce qu'il craignait venait d'arriver. Le gigot, SON gigot... celui qu'il avait sélectionner avec amour, qu'il salivait de déguster seul dans une clairière... aux mains de Clo.
Bon, ç'aurait pu être pire... ç'aurait put être le Sénéchal, et là... plus de gigot du tout., se dit il.

Ben, Clo, c'est un paquet cadeau pour un pauvre bougre qui ne mange pas toujours à sa faim...


Harlan commençait à sentir sur son front des perles de sueur. Pas doué pour la demi vérité le Sergent. Il était droit dans ses propos.
Il ne prenait pas de détour pour dire les choses, même si quelques fois il s'amusait avec les mots...


Merci Clo de m'avoir ramasser le paquet.
Il tendait la main... priant pour avoir son gigot vierge de tout regard alléché.
Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Entrainement...   Lun 26 Juil - 7:08

Gengis, comme à l'habitude ses derniers temps, courrait de droite et de gauche, pour gagner du temps, il lui semblait qu'en coupant par la forêt il arriverait plus vite. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il entendit des voix connues, oui enfin surtout une. Il se dirigea donc vers la sublime voix, et par la même occasion, vers l'autre voix, reniflant l'air de la forêt, enfin, y avait autre chose quand même, une effluve imprécise, ...

Maitre Harlan, dans les bois, bien caché
tenait un gigot pour bagage
Maitre Gengis, par l'odeur alléché
Lui tint à peu près ce langage


Holà, sergent Harlan, sergent sublimissime, que faites-vous donc par ici, avec euh... un bien gros fagot?


Mais la comparaison s'arrête là, car si le renard fit preuve de ruse et d'intelligence, Gengis lui avait une arme bien plus redoutable, et autrement plus persuasive. Ben parfois ca sert d'être Sénéchal, surtout lorsque l'on est un estomac sur patte, et qu'un gigot se ballade dans le coin.
Or donc, poursuivons,

Il descendit de cheval et salua les légionnaires présents, un poignée de main et un baiser, dans l'ordre précité, s'entend.





_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Lun 26 Juil - 15:30

Le bras tendu, sa main n'aura pas eu le temps de nourrir le moindre espoir de revoir son gigot...
Un bruit de sabot... pas les sabots en bois, mais ceux d'un cheval. Le Sergent n'osait pas se retourner mais au regard du visage de Clo I love you , il comprit de qui il s'agissait.


No Adieu Gigot, je t'aimais bien... du moins j'aurais pu bien t'aimer.

Sénéchal Gengis a écrit:
Holà, sergent Harlan, sergent sublimissime, que faites-vous donc par ici, avec euh... un bien gros fagot?

Le Sergent se retourna et salua le Sénéchal.
Shocked Bonjour Ser...néchal... heu... que faites vous ici ? dans cette forêt...? Heu... je veux dire vous faites ce que vous voulez... et avec votre sublissime en plus. Je vais vous laisser entre vous...
Rolling Eyes
Le Sergent pris le Fagot discrètement à bout de bras et nonchalemment, se mit en tête de récupérer son baluchon de la main de Clo. Il l'espérait occupée dans ses pensées...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Lun 26 Juil - 19:55

Clothilde fort surprise par la venue de son Coeur de Sénéchal allait presque en lâcher le baluchon lorsqu'elle se surprit au contraire à le conserver fermement dans sa main, puis regardant les deux hommes lorgner d'un même oeil le fameux objet de tant de convoîtise elle se dit que tout compte fait ben elle allait se le garder pour l'instant et continuer son entraînement. Si ce qu'elle imaginait vu l'odeur se trouvait à l'intérieur, elle était sûre de ne point faire les exercices seule, ces deux là allaient sûrement l'accompagner... peut-être même jusqu'au bout du monde.... elle se mit à éclater de rire devant leur mine et déclara :

- Bonjour Mon Coeur heu ! plutôt à vos ordres mon Sénéchal que nous vaut ta visite ici même en pleine forêt ??? bah en tous les cas si tu veux te joindre à nous pour un entraînement pas de problème, puis regardant Harlan, pas la peine de nous abandonner Sergent Harlan on continue tous ensemble notre balade enfin si le Sénéchal veut venir avec nous, puis balançant le sac devant le regard presque implorant d'Harlan... j'vais le porter moi même le baluchon afin de parfaire mon entraînement un peu de poids ne pourra qu'améliorer ma musculature, ne croyez vous pas ? elle leur fit son plus beau sourire et commença à reprendre la marche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Mar 27 Juil - 15:25

Harlan, les yeux implorants, regardait s'éloigner sa raison de vivre... heu quand même pas, mais pas loin.

Sergent Clothilde a écrit:
... j'vais le porter moi même le baluchon afin de parfaire mon entraînement un peu de poids ne pourra qu'améliorer ma musculature, ne croyez vous pas ?

Arrrgg! Harlan faillit s'étrangler, mais comme il avait la bouche et l'estomac vide... avec quoi ce serait il étrangler ?
Je viens de me faire plusieurs lieux de marche soutenue, et voilà qu'elle me parle d'entrainement ? Mais j'ai faim moi... et à contre coeur... J'arrive ! Et il suivit son Gigot, l'estomac dans les chausses.
Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Entrainement...   Mer 28 Juil - 12:17

Gengis regarda Clothilde, puis Harlan, puis Clothilde. Il lui semblait bien tout à coup qu'on lui cachait quelque chose, il n'aurait pas su vraiment bien dire quoi, mais le baluchon en question semblait en être la cause.Il remonta sur son cheval, puis s'avanca vers les deux légionnaires, l'air d'avoir l'intention de les saluer. Arrivé à hauteur de la merveille, il se penche, et hop, s'empare du baluchon et fait reculer le cheval.

Bien bien bien, or donc, que me cachez-vous donc avec tant d'ardeur mes gaillards?

Gengis ouvrit le baluchon, et là, ben là, comment dire l'éclat qui jaillit dans ses yeux? Ben on ne dit pas on imagine.

Serait-ce que vous aviez l'intention de vous boulotter le gigot sans inviter votre supérieur? Je n'ose même pas penser aux conséquences qu'un oui de votre part entraîneraient!

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Mer 28 Juil - 13:51

le lieutenant Lafée avait envie de se promener....une envie comme une autre...pas envie de fraises..ni de framboises, ni de mûres!!
L'envie de parcourir la forêt...de rêver...de lui...d'eux..de leur projets communs.

Elle laissa son cheval la guider à travers les méandres des sentiers ...l'air était plus frais....les feuilles filtraient la chaleur ....dessinant aussi leur ombres sur le sol! Elle leva les yeux pour admirer la cime des arbres centenaires...quand soudain des bruits parvinrent jusqu'à à elle....!!!
Etait-ce un oiseau...?....une belette...un renard ou peut-être même....un corbeau?

N'écoutant que son courage...ou plutôt la curiosité bien aiguisée...elle repris les rennes de son cheval et dirigea les pas de l'animal en direction des bruits...des craquements plus distincts..arrivèrent à ses oreilles!
Elle marqua un arrêt...levant légèrement les yeux...ses sens à l'affût...des bruits...pas de simples bruits..ni de cris d'animaux...mais bien des voix...ils devaient être plusieurs..des brigands en cette saison... No
mais non...La légion avait sillonné les routes poitevines et si brigands, il y avait.....?, et bien ils devaient surement se cacher à la seule vision de la légion!

Le lieutenant talonna légèrement son cheval et ce qu'elle vit la laissa sans voix....
trois Légionnaires..hé pas des moindres!!
Le Sénéchal fièrement campé sur son destrier....un drôle de paquet à la main...suivi de près par un sergent Harlan. au regard implorant..et un sourire charmeur essayant de charmer le sénéchaL.......Gengis.....mon ex-sergent adoré!!!!


Le lieutenant lafée arriva près d'eux ......doucement dégaina son épée de son fourreau........la pointa dans le dos du sénéchal et d'un mouvement souple du poignet...le délivra de son paquetage!!!


J'arrive à temps..on dirait.......On ne joue pas avec la nourriture...on ne vous l'a jamais appris? study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Mer 28 Juil - 15:27

Là pour le coup Clo resta interdite la rapidité avec laquelle le Sénechal lui avait enlevé le baluchon était presque irréelle pas le temps de faire la moindre action... c'est pas pour rien qu'il était Sénéchal et oui... , elle resta donc plantée sur place le regard agrandi de stupeur et la bouche ouverte pour prononcer une parole qui n'arrivait point à sortir.

Bien bien bien, or donc, que me cachez-vous donc avec tant d'ardeur mes gaillards?

Petit regard coupable vers Harlan se disant qu'il devait la maudire à cet instant précis !

Serait-ce que vous aviez l'intention de vous boulotter le gigot sans inviter votre supérieur? Je n'ose même pas penser aux conséquences qu'un oui de votre part entraîneraient!

Alors là panique à bord Harlan allait heu ! il allait au moins.... euh ! oui au moins l'étriper, la faire rôtir en enfer, heu ! au moins tout ça à la fois elle osa un second regard vers le Sergent et vit le regard carnassier qui n'augurait rien de bon pour son matricule.

Elle allait émettre un avis sur la façon de boulotter le contenu du baluchon tout en empruntant un regard enjôleur à son Coeur de Sénéchal, celui auquel il ne résistait jamais lorsqu'elle aperçut une seconde silhouette apparaître, bien connue celle-ci, malgré le bruit des sabots de son cheval, et oui le Sénéchal tout en contemplation devant son repas n'avait rien entendu et par un habile coup d'épée surprise dans son dos, s'empara à son tour de l'objet de tant de convoîtise.
J'arrive à temps..on dirait.......On ne joue pas avec la nourriture...on ne vous l'a jamais appris? study

Oups !!! ça allait barder car tout Lieutenant qu'elle était Lafée n'avait pas vraiment idée du comportement d'un Sénéchal qui voit son déjeuner disparaître sous son nez, sur ce elle ne bougea pas d'un pouce et attendit de voir la réaction de son Coeur.... heu ! et puis aussi faut pas l'oublier le pauvre Sergent Harlan qui passait par toutes les couleurs imaginant sa part diminuée au fil des rencontres imprévues dans cette si belle forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Jeu 29 Juil - 10:03

Sénéchal Gengis a écrit:
Bien bien bien, or donc, que me cachez-vous donc avec tant d'ardeur mes gaillards?

Ce qui ne devait pas arriver arriva... le début de la faim d'Harlan, et elle n'était pas prête de se résorber au vu du regard du Sénéchal...


Sénéchal Gengis a écrit:
Serait-ce que vous aviez l'intention de vous boulotter le gigot sans inviter votre supérieur? Je n'ose même pas penser aux conséquences qu'un oui de votre part entraîneraient !

Harlan tourna la tête vers le sergent Clo, la dévisagea et l'espace d'un instant, eu des pensées cannibales... il se voyait en train de l'évicérer, la découper... mais il se ressaisit vite... Embarassed Le sénéchal était là !

Et pas que le Sénéchal apparemment !
Voilà que le Lieutenant Lafée arrive et dégaine son épée...
elle va percer le Sénéchal ? pale

Pas le temps de dire quoi que ce soit silent pour prévenir le Sénéchal, les gestes du Lieutenant furent rapides et zou, le Gigot qui change de main...
Harlan sourit en voyant le Sénéchal dépourvut de son trophée, mais déchanta bien vite en pensant à tout ce qui pourrait se passer : un Sénéchal affamé est plus dangereux qu’une armée en ordre de marche.

Discrètement, il essaya de s’approcher du Lieutenant Lafée.

Qui s’intéresserait à un petit Sergent insignifiant… Il essayait de se rassurer afin de récupérer son bien.
Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Entrainement...   Jeu 29 Juil - 13:29

Gengis imaginait déjà le fondant de la viande succulente, assis au coin d'un feu, en regardant les sergents cachotiers faire leur pompes punitives, et là, là, ... l'inimaginable, l'innommable, on venait de lui ôter le gigot de la bouche, ou presque. Blêmissement, serrement de mâchoires, bouffée de chaleur, craquement de vertèbres et retournement du destrier pour apercevoir l'auteur du lèse-sénéchal.
Approche du Sénéchal, avec quelque chose de pas très différent de l'enfer dans les yeux. Toisement du Lieutenant, prise de parole.


Lieutenant adoré, il semblerait que vous aimiez vivre dangereusement à ce que je vois? Vous avez exactement 3 demi secondes pour me rendre ce sac. Et je vous promets qu'avec la séance d'entraînement que je vais vous faire, aucun d'entre vous n'aura l'occasion de jouer avec quelque nourriture que ce soit.

Tend la main

Un, le baluchon, plus vite que ca. Deux on descend de cheval. Trois je veux trois officiers en rang à un bras de distance, maintenant. hop hop.

Regard circulaire, grognement d'estomac.

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Jeu 29 Juil - 17:05

Panier sous le bras , il marchait tête baissé sous les sapins, ses pas amortit par l'épais tapis d'aiguilles. Sa récolte était fructueuse, aprés l'humidité de ses quelques jours, et la tiédeur de la température, les champignons avaient poussés. Un demi panier de trompettes de la mort était son butin.

Il avançait sans bruit, déplaçant du bout du pied les branchettes et aiguilles pour découvrir d'autres champignons odorants , et tout à sa délectation quant à la poêlé future ,aux petits oignons , aux herbes et aux précieuses trompettes, Il salivait en rampent à quatres pattes sous les basses branches de sapins. Soudain , un bruit de voix tout proche le fit lever la tête.

Il resta bien caché et écarta avec précaution une ramure du pin afin de jeter un oeil sur la scène qui se déroulait à quelques metres de là..

héhé ..Mais qui va là ? Amusé , il ne dévoila pas sa présence et observa en spectateur intéressé les tours de passe-passe d'une besace , à l'air au premier abord bien insignifiante , mais qui , à bien y réfléchir devait peser dans l'intéret que lui portaient la petite troupe qui se la disputait.

Riant sous cape , il garda sa position et attendit de voir la suite ... Hmm, la sanction allait tomber ...
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Mer 4 Aoû - 17:23

La fée ne broncha pas..;et resta stoïque sur son cheval...fixant le Sénéchal dans les yeux!!!

Hum.....
Moi je vais vous dire ce qu'il va se passer..
Primo......je garde la besace
Secundo.....je suis très bien sur ce cheval
tertio....saluez votre MAire!



Elle éclata de rire....la fée les regardait les uns à tour de rôle....ils avait l'air pétrifié par le sénéchal....mais elle ne lui faisiait pas peur le sechetruc comme il disait!!!


Bon....on le fait cuire ce gigot..ou on le garde encore....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Jeu 5 Aoû - 8:44

Harlan était à deux doigts de récupérer la besace... quand elle lui échappa une fois de plus.
Lieutenant Lafée a écrit:
Hum.....
Moi je vais vous dire ce qu'il va se passer..
Primo......je garde la besace
Secundo.....je suis très bien sur ce cheval
tertio....saluez votre Maire!

Harlan résigné, le regard bas, se fit une raison... le gigot était comme qui dirait consommé par avance... avec le Sénéchal comme convive.
Il regarda le Lieutenant le sortir de la besace, et l'admira une dernière fois.

Le regard brillant et la salive dégoulinant dans sa bouche, le Sergent resta planté à côté du cheval, le fagot dans une main , son bâton dans l'autre... sa béatitude fut interrompu par un grognement... hum... interne : sa cavité stomacale lui rappelait le pourquoi du comment du moment concernant le gigot... enfin bref... MANGER!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Ven 6 Aoû - 9:09

Et je vous promets qu'avec la séance d'entraînement que je vais vous faire, aucun d'entre vous n'aura l'occasion de jouer avec quelque nourriture que ce soit.

Discrète grimace, léger souffle d'agacement et voilà le p'tit entraînement tranquilou envolé, le Sénéchal dans toute sa superbe face à ses Légionnaires et à un gigot... Pffftt !
Les 3 demi secondes étant écoulées depuis un bon moment Clo ne quittait pas des yeux le Lieutenant Lafée qui ne se démonta pas devant les ordres de son Supérieur et décida de garder le repas de certains, cette fois ci petit sourire en coin en voyant l'expression de son Coeur face à son déjeuner lui filant entre les pattes, comme il était à peu près sûr qu'on allait pas quitter l'endroit de sitôt, elle alla s'adosser à un arbre et attendit la suite des évènements avec un réel plaisir imaginant plus ou moins la suite qui risquait d'être assez musclée si le Lieutenant ne voulait pas rendre ce que le Sénéchal s'était approprié. Allait-on entendre au cours de la prochaine discussion des ... "Mon Lieutenant Adorée".... ou encore des "Mon Sénéchal Préféré, Adoré, etc..... tout compte fait celà risquait d'être assez plaisant à écouter aux délicates oreilles de Clo, et puis elle était pas pressée elle avait pas faim pour l'instant !
Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Entrainement...   Ven 13 Aoû - 19:49

Gengis descendit de cheval, puis lestement, dégrafa la selle du Lieutenant, hop tire un grand coup, rattrape le Lieutenant, la pose au sol, ben oui faudrait pas qu'en plus on lui fasse des reproches, affamé, mais pas sadique, hmmm encore que, voyons la suite. Alors bien sûr il choppe la source de conflit, puis trois pas en arrière.

Bien les gaillards, assez rit, vous voulez dîner on va dîner, et vous allez préparer le repas, moi j'aime mon gigot avec une omelette en entrée. Alors, c'est simple, la-haut, un nid,
Montre un arbre de 8 toises de haut minimum
dans le nid des oeufs, propriétaire du nid, on s'en fout, je veux trois légionnaires là-haut et on me descend 6 oeufs pour moi, si vous voulez mangez une omelette, ben vous ramenez des oeufs supplémentaires.
EXECUTION, immédiate, synchronisée, et sans aucuns commentaire, surtout toi Lieutenant.

Accroche fermement le gigot à sa ceinture.

Z'avez trente minutes, après je mange tout seul.


_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Lun 16 Aoû - 11:22

Le lieutenant poussa un cri se surprise.....se retrouver ainsi propulsée dans les bras du Sénéchal...ouf..plus de peur que demal..mais...sa fiereté en avait pris un sérieux coup là....plus de bûtin..adieu... beau gigot...envolé le repas de la troupe ...et par qui...je vous le donne en mille ..le sèchetruc...
OOOOO..pas bien ça.....Dans sa belle envolée....on a le temps de voir pas mal de choses en tombant ainsi de cheval....elle eut temp de voir deux yeux qui regardait la scène....des yeux qu'elle connaissait bien...
Lafée fit mine d'ouvrir la bouche pour appeler du renford..surtout celui qui était caché sous les branches de sapin...mais le Sénéchal Gengis lui coupa la parole....

je...

Citation :
EXECUTION, immédiate, synchronisée, et sans aucuns commentaire, surtout toi Lieutenant.
Z'avez trente minutes, après je mange tout seul.

Le lieutenant ne pipa mot ..mais le volcan qui sommeillait en elle.....commença à gronder....la faim et l'humiliation de s'être ainsi fait dérober le précieux colis la mettait dans une ses colères

Tout alla très vite....l'espace de 2 ou 3 secondes.....Le lieutenant explosa et laissa retentir dans la forêt un
NOoooooooooooooooooooooooooooooooooon


Elle regarda les légionnaires à la ronde et leur intima l'ordre de ne pas bouger

Vous voulez votre omelette..
hé bien ..regardez...en haut..nid..oiseaux..oeufs...
vous montez tout seul..
vous vous préparez votre omelette tout seul comme un grand
sinon...vous savez quoi.....à votre mariage....

hé bien..j'ai un meNu spécial GENGIS....rien que du bon ...des bouillons....des légumes..
et des fruits
c'est que je surveille votre santé...

He puis....en lui faisant son plus beau sourire féérique...je ne vous ai pas tout montré!!!

LAfée tira de sa besace...2 beaux lapins bien dodus.....

Que diriez-vous de partager....en allant nous chercher du bois avec votre future épouse?
Je suis certaine que vous aimeriez gouter à ses lapins qui m'ont l'air succulents surtout si on les accompagne d'une bonne poëllée de champignons
Qu'en dites vous mon beau Sénéchal?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Lun 16 Aoû - 12:28

Clothilde toujours adossée contre son arbre se délectait de la scène, elle aurait bien aimé que cela continue encore et encore le Lieutenant vexée de s'être fait reprendre ce sacré gigot et qui ne voulait point en démordre en refusant carrément d'obtempérer aux ordres d'un Sénéchal, oulala !!! Clothilde fut surprise lorsqu'elle intima l'ordre de ne point bouger et se demanda si elle n'outrepassait point ses droits après tout un Sénéchal primait sur un Lieutenant même si ce Lieutenant s'appelait Lafée ! Mais bon ne voyant personne piper mot elle attendit la suite.

Que diriez-vous de partager....en allant nous chercher du bois avec votre future épouse?

Hum... Hum... ramasser du bois l'idée n'était point mauvaise et sûrement plus attrayante que de grimper à un arbre pour y dérober des malheureux oeufs, par contre les lapins ils seraient pas prêts de les manger, car qui dit ramassage de brindilles et de bois peut s'avérer très.. très long.... sur ce elle reporta ses jolies prunelles vertes sur son Coeur de Sénéchal avec un grand sourire irrésistible qui voulait en dire long... qu'allait donc choisir le Sénéchal Gengis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement...   Lun 16 Aoû - 13:35

Ed scrutait les légionnaires, plissant les yeux pour capter mieux la scène, essuyant de temps en temps une larme d’hilarité .
S’il n’avait craint de se faire découvrir, espionnant sans vergogne ses supérieurs en pleine médiation musclé autour de la besace, il aurait rit aux éclats. Là, il se contentait de se tenir l’estomac, secoué par des spasmes d’hilarité, se mordant un doigt pour étouffer son rire.

Son panier de champignons posé au sol, il n’avait pas prit la peine de l’abandonné à l’abri des regards derrière le tronc épais du sapin aux branches basses derrière lequel il se cachait .
Il ne quittait pas Gengis et Lafée des yeux , ne perdant pas une miette de ce qu’ils se disaient. Pourtant il faillit se trahir lorsque le Sénéchal défit la bride du lieutenant pour la faire chuter de sa monture, il eu un geste instinctif pour se précipiter afin de la rattraper avant de se raviser, voyant que Gengis la cueillait ferme dans ses bras et la posait à terre saine et sauve. Il reprit sa position initiale, un sourire amusé sur les lèvres, qui se transforma bientôt en un rictus de dépit alors qu’il entendit la réplique de Lafée :

Je suis certaine que vous aimeriez gouter à ses lapins qui m'ont l'air succulents surtout si on les accompagne d'une bonne poêlée de champignons
Qu'en dites vous mon beau Sénéchal?


Oh Ooh …Champignons , elle avait bien dit champignons aïe aïe , un hasard ? impossible ! Toudiou ! elle l’avait découvert ! … plus envie de rire là … Il fallait qu’il trouve une parade..que faire ? Il se sentait tout à coup tel un gamin qu’on aurait attrapé dans le pommier du voisin.

Il se maudit de n’avoir été plus discret, mais bon, sa cogitation le menait à penser que rien n’était perdu car Lafée n’avait , somme toute , pas révélé sa présence … Il opta donc de brandir son panier et d’arriver l’air de rien, ... fortuitement hein ! ….tout à fait par le plus grand des hasards bien suuuuur ! ...quoi d’autre sinon ça nanméhooo... ? dans la clairière où se trouvaient réunis tous ses collègues … et puis si on le charriait, il avait un atout dans son sac à dos ..héhé …trois outres de calva qu’il avait cherché chez le meilleur producteur du coin, avant de prendre le retour vers Lavilette par les bois … et tant pis si on lui trouverait une corvée à effectuer, il avait bien à l’esprit qu’au bout du compte , il y aurait un gigot, deux Lapins, trois outres de calva et des chamignons , un vrai festin à bien y penser et largement de quoi rassasier cinq légionnaires , même affamés ..quoique avec Gengis et son appétit légendaire …

Sourire rien de plus normal , il prit un ton , peut-être un peu trop jovial mais il avait rien d’autre en réserve pour héler la troupe :

Aaaaaaahhhhhh quel surprise vous autres , bien le bonjouuuuuuurr !…….ne me dites pas que vous alliez tous aux champignons vous aussiiiiiiiii……. ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrainement...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrainement...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» [hors de la cité]Entrainement de la milice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CASERNE DE LA LEGION POITEVINE :: SECTION RP :: LA FORET-
Sauter vers: