CASERNE DE LA LEGION POITEVINE


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le réveil des vieux démons, ou quand le destin s'acharne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Le réveil des vieux démons, ou quand le destin s'acharne   Mer 27 Juil - 7:22

Gengis avait suivi Lafée, presque mécaniquement, en proie aux bourdonnements qui hurlaient leur désirs de vengeance. C'est lorsqu'il les vit, là devant lui, que toute la détresse du monde s'abattit sur lui. Ces ruines, le mariage précipité, ce sentiment d'invincibilité qu'il l'avait alors habité.
Cette fois, ses forces l'abandonnèrent et il tomba à genoux.

Elles reviennent Lieutenant, et elle n'est plus là pour les faire taire.

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le réveil des vieux démons, ou quand le destin s'acharne   Mer 27 Juil - 16:36

Citation :
« Elles reviennent Lieutenant, et elle n'est plus là pour les faire taire. »

Elle marchait d’un bon pas, le devançant, reprenant de l’assurance dans ses moindres gestes…Ils arrivaient au lieu-dit, les ruines, vestige d’un temps, mémoire de notre vie !
Au son de sa voix, elle s’arrêta et s’agenouilla devant lui…le même regard, la même main gantée qui s’était tendue à La Trémouille…le secours !


Gengis…

Elle le força à s’asseoir et sorti de sa besace une bouteille qu’elle avait pris pour Edem, deux verres et un saucisson…l’espoir était toujours là… sa petite flamme à elle, n’avait-elle pas vacillé jusqu’à s’éteindre…mais un souffle avait ranimé la flamme…comment...pourquoi ? Elle ne savait pas l’expliquer…c’est ce qu’elle ressentait au plus profond d’elle-même…. !

Tient…..bois moi cela

Sans attendre la moindre réponse, elle lui mit un verre entre ses mains…

Alors..c’est le retour des cloches ?
Elles n’ont jamais gagné Gengis et c’est pas maintenant qu’elles vont réussir !!!
Une tranche de saucisson ?

Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Le réveil des vieux démons, ou quand le destin s'acharne   Mer 27 Juil - 17:51

Gengis bu le verre d’un trait, il refusa d’un geste de la main le saucisson, son estomac était noué au point que même l’alcool avait du mal à passer, mais il en avait besoin.
Un profond soupir, les yeux qui s’embrument, ce sentiment si envahissant de vide, cette brutale impression que demain ne sert plus à rien. Puis la rage, la rage qui monte, sourde, insinuante, envahissante, dévorante, aveuglante.
Gengis lance le verre au loin, plonge un regard gris dans les yeux de Lafée, serre les dents à les exploser.



C’est ma faute, j’ai faillit, c’est ma faute, je ne l’ai pas protégée, je ne l’ai pas aidée, elle, ...elle … elle l’a fait, elle les a protégé, moi … moi je ne l’ai même pas vu mourir, je n’étais pas là, je n’étais pas à côté d’elle, j’ai faillit, je me suis fait avoir comme un idiot. J’étais devant, ils ne résistaient pas, ils s’écartaient, ils ne combattaient même pas, je n’ai même pas vu qu’ils refermaient l’étau derrière, je n’ai rien vu. C’est ma faute, je n’ai pas veillé sur elle.
Et maintenant, elles reviennent me dire combien j’ai fauté, qu’il faut que je répare, que je la venge, avant de la rejoindre.


Les poings se serrent cherchant le pommeau de l’épée, mais il ne trouve qu’un fourreau vide.

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le réveil des vieux démons, ou quand le destin s'acharne   Jeu 28 Juil - 20:08

O ben mon verre….murmura t’elle tout en suivant du regard la trajectoire du récipient atterrissant dans un fourré de lavande.
Ses yeux rencontrèrent ceux de Gengis….un regard qu’elle connaissait bien…celui de la colère, une colère sourde qui te ronge de l’intérieur et qui te détruit petit à petit.


Mon ami. ..Je suis triste que ce soit la mort qui nous réunisse…
J’aurais voulu autre chose, un autre moment pour te parler !


Clara soupira...mais ce n’était pas le moment de se préoccuper de ses soucis personnels même lui parler d’Edem, et de…….ceux de Gengis étaient plus importants que les siens !

Elle se leva et tourna en rond tout en donnant des coups d’épée dans les lavandes….


Gengis..tu n’as rien à te reprocher… appelle cela comme tu veux…le destin…mais tu n’as pas tué ta merveille…ce sont les hommes….avec leur désir de conquête !!!

Tout en parlant…l’émotion la gagnait tandis que son épée se ficha dans l’arbre au-dessus de la tête de Gengis….
Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Le réveil des vieux démons, ou quand le destin s'acharne   Ven 29 Juil - 14:08

Epée! Esquives, rentre dedans GG rentre-lui dedans

Les cloches hurlaient à tout rompre, Gengis n'entendait plus rien, ne voyait plus rien, il fonça droit devant lui comme à la bataille. Tête la première il percuta Lafée et la jeta au sol.
Le choc le fit reprendre ses esprits, il se relève et marche en rond comme un lion en cage.

Non, non, non....
se prend la tête dans les mains. grogne, puis se retourne
Et puis là n'est pas le problème, j'm'en fous de la folie des hommes, des raisons de cette guerre, ca m'est égal, j'ai faillit, j'avais fait serment, j'ai trahi mon serment. C'est la seule chose qui compte, je l'ai trahie. Tu comprends? Trahie. Elle avait confiance, elle est venue à la légion par ma faute, j'avais juré, ...., juré tu comprends? Sur mon honneur, sur ma vie!

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le réveil des vieux démons, ou quand le destin s'acharne   Sam 30 Juil - 20:49

OUUUUUUUUTTTTTTTTCCHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!

Quel choc…Lafée atterrit sur son postérieur sur plusieurs mètres sur les gravillons du chemin serpentant près des ruines ! Un grand cri suivi des larmes qui tracèrent quelques sillons sur ses joues poussiéreuses…Elle posa ses mains sur son ventre qui venait d’encaisser une charge de cavalerie en la présence d’un seul homme…GG….

Rrrrrrrrrrrrrrrrhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhaaaaaaah….Rrrrrrrrhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah….
Tudieuuuuuu…Gengis……….


Lafée s’étala puis roula sur son bras, furieuse de n’avoir rien vu venir, resta un instant sur le côté, ses bras serré sur son ventre reprenant ses esprit et maugréant « Clara…tu faiblis…sur tes gardes…restes sur tes gardes…il n’est pas comme d’habitude notre GG »

Lafée se releva, frotta ses manches, ses braies recouvertes de sable et poussière mélangés, sauta sur ses jambes et se redressa devant Gengis tout criant :


Ne me fais plus jamais cela….
Sinon….tes cloches….je les embroche une par une et je les fais fondre dans une forge !


Gengis semblait ne pas l’entendre de la même façon qu’elle et commença à parler …tel un moulin.


J'entends tout ce que tu me dis GEngis..mais je suis impuissante face à ta douleur, je voudrais tant t'aider, te dire que tu n'as pas faillis à ta tâche, Gengis!!!
Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Le réveil des vieux démons, ou quand le destin s'acharne   Jeu 4 Aoû - 7:40

Gengis, revenu à la réalité, écoutait l'impuissance de Lafée. Il en arrivait au même constat, il avait été impuissant lors de leurs réactions face à elle, il avait laissé faire. Il valait mieux s'éloigner, tout plutôt que de faire du mal à ceux qu'il aime.

Tu as raison, de toutes façons ce n'est plus l'heure de parler, tu dois retourner auprès d'Ed, et moi, moi j'ai quantité de choses à faire, et je dois aller la chercher, et j'ai si peu de temps. Merci.

Il s'éloigna rapidement, replongeant dans ses pensées.





HRP oups toutes mes excuses, persuadée que j'avais copié ce post en temps voulu Embarassed

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le réveil des vieux démons, ou quand le destin s'acharne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le réveil des vieux démons, ou quand le destin s'acharne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combattre ses vieux Démons... [Solo]
» Un réveil difficile - Terminé
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» URGENT! TJS PERSONNE PR 7 beaux vieux minous suite décès, 67
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CASERNE DE LA LEGION POITEVINE :: SECTION RP :: LES RUINES-
Sauter vers: