CASERNE DE LA LEGION POITEVINE


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Sam 30 Juil - 7:46

L'aube trouva l'Alix en train de tirer une corde reliée à son bouclier sur lequel reposaient les choux sauvages ,car de brouette elle n'en avait point trouvée,malgré qu'elle ai fait 2 fois le tour du campement...
Elle grommelait ferme a chaque ornière qui faisait rouler sa cargaison sur les bas côtés,mais coûte que coûte ces foutus choux seraient dans les écuelles des légionnaires ce soir se disait -elle.....
Car le discours du Général lui avait fait l'effet d'une pluie de grêle et le rappel de ce qu'est un soldat l'avait laissée mortifiée et honteuse de l'impatience qu'elle avait osée proférée devant ses compagnes et compagnons d'armes....
Les choux enfin déposés sous la tente de la cantine,elle reprit son bouclier et fila vers le marché de Saumur pour y acheter du lard ,du poivre et des épices,tout en espérant y croiser un maistre cuisinier de Saumur, qui la sauverait elle l'espérait, des ses minces connaissances en l'art de faire une bonne soupe....
Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Sam 30 Juil - 8:41

Après la garde de nuit, Ald fila à la cantine, histoire de voir ou en était cette fameuse soupe.
Arrivé devant la tente il souleva un pan de la porte et entra. un tout du regard, personne, des choux etaient entreposés dans un coin.

Alix aura dû aller chercher d'autres choses...

Ald s'approcha des choux, il avaient pleins de terres dessus. Ni une ni deux il pris un sceau qui trainait par là et entrepris d'aller chercher de l'eau au bac devant la cantine. Au passage il chercha du regard si elle arrivait.

Pas encore là.

La soupe au choux c'est bien bon mais le choux sauvage... un peu fort. Il fallait les blanchir comme y faut sinon ce serait amer.
Ald remplit donc un chaudron et alluma le feu. Du temps que l'eau chauffe il lava les choux et sortit son couteau les coupa en deux, ensuite... tout ça en fine tranches bien émincé.
Une fois fait, tout ça au chaudron. 1ère phase blanchiment. Toute l'amertume partirait avec l'eau de la première cuisson. Un 'tit sourire en coin il sortit une une fiole de sa besace et en versa quelques goutte sur les choux.

V'la un bon 'tit remontant qui donnera de l’énergie.



Ald prit un tabouret et s'adossa a la table. Y avait plus qu'a attendre...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Sam 30 Juil - 9:12

Al avait été blessée il y avait de cela plusieurs jours. Une magnifique balafre lui barrait désormais la cuisse droite. Blessure peu grave, juste légèrement handicapante.
Ainsi, elle avait pansé ses plaies seules. L'infirmerie avait connu plus d'un blessé grave, elle ne s'était pas sentie de les déborder un peu plus...

Un bandage serré lui encerclait la cuisse, évitant aux chaires de se rouvrir, et elle s'employait chaque jours à marcher aidée d'un bâton, sans exagérer bien sûr. Elle tenait à retrouver l'entière mobilité de sa jambe. Important lorsque l'on est légionnaire Laughing

Ainsi était-elle en pleine promenade journalière, accompagnée de son chien Grigand, lorsqu'elle passa devant la tente de la cantine.
Une drôle d'odeur flottait.... du chou ?

Intriguée, elle fit son entrée, claudicante.
Effectivement, une marmite mijotée, et non loin, adossé à une table, son frère d'arme de la 4ème Aldebaran.
Elle s'avança, un grand sourire sur les lèvres.


Alors, de corvée Ald ? Very Happy

Avisant l'absence de cantinier, elle boita en direction des futs et des chopes.

Ça te dit une p'tite chopine ? J'trouve qu'il fait soif dans ce campement.

Elle s'arrêta un instant et se tourna vers lui, arborant cette fois un sourire malicieux.

Ou une p'tite tisane hein ! Moi j'suis blessée, on m'pardonnera d'essayer de noyer la douleur, mais je comprendrai qu'en fier combattant tu ne m'accompagnes pas... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Sam 30 Juil - 9:29

Ald afficha un grand sourire en voyant arriver Al


Citation :
Ça te dit une p'tite chopine ? J'trouve qu'il fait soif dans ce campement.


Bien sur que ça me dit un 'tite chopine, ça va très bien avec le choux^^

"Grand rire"

Et qui plus est je refuse rarement une bonne bière, ça fait du bien par ou ça passe.
Comment va ta jambe ? tu as l'ait de bien marcher quand même.


Ald se leva et alla chercher un autre tabouret. Nettoya la table et évacua les quelques feuilles de choux qui trainaient encore.


Quand je suis arrivé i n'y avait personne, jusque ces choux qui attendait dans un coin.
Tu n'aurais pas vu notre cantinière par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Sam 30 Juil - 10:50

La besace plate,l'Alix trainant des pieds ,s'en revenait vers le campement quand elle sentit une odeur de choux flotter dans l'air....
Elle se mit alors a courir, maudissant d'avance qui avait osé lui piquer ses choux si précieux...mais elle s'arrêta net en découvrant Ald et Alvarine tranquillement assis en train de boire devant la tente..


Ben,ben.... vous faites quoi là???qui est ce qui a mit "mes" choux à cuire????....


De rage elle en jeta sa besace par terre...avant que de se reprendre et de dire tête basse:

Argggggggg,je reviens du marché et je n'ai pas trouvé de lard,dans aucunes échoppes..parait que nos armées ont vidées les étals et que les marchands ambulants ne veulent plus se risquer jusqu'à Saumur...il ne me reste plus qu'a trouver un cochon errant sur les routes....car le Général il veut du lard dans sa soupe,et je tremble d'avance si j'obéis pas a son ordre......

Enfin,s'avisant du regard étonné que lui renvoyait Ald, l'Alix comprit sa méprise....

Ahhh..en fait tu es venu me donner un coup de main Ald???????
et toi Alvarine tu es venue donner un coup de main a Ald.???
un jeté de coude je dirai plutôt^^...





Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Sam 30 Juil - 12:03

Ald et Al buvaient tranquillement leur chopine quand l'Alix arriva.

Citation :
qui a mit "mes" choux à cuire????....

Face à la colère de la cantinière, Ald se demandait s'il lui fallait partir en courant ou se cacher derrière la marmite.
Puis elle se calma.

Je les faisait juste blanchir... d’ailleurs, il est temps de changer l'eau, sinon en plus d’être amer ils seront dur.

Ald se leva et tira la marmite jusqu’à la comporte dans laquelle il avait disposé une toile. Un coupe de main fut le bienvennu d'ailleurs. Il y vida les choux et leur eau, resserra la toile et, une fois égoutté remis les choux dans la marmite.

Bon, y a plus qu'a remettre de l'eau et partir à la recherche du lard du général.

Ne serait-il pas peut-être nécessaire, heu... d'aider un cochon Saumurois, dans un ferme du coin à ... "s'évader", et se perdre dans la campagne environnante. Ensuite on l'attrape et on lui fait son affaire... Qu'en pensez-vous ?


Ald reflechissait déjà au coup a faire.
Mission infiltration, diversion, évasion... faire peur a un cochon pour qu'il se barre pendant que les autre s’éparpillent dans la ferme...ça pouvait le faire...






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Sam 30 Juil - 16:21

Éclusant tranquillement leurs chopines, Ald et Al virent une tornade surgir.
Al la salua avec un grand sourire, et regarda Ald se défendre, et continuer la préparation des choux, aidé d'Alixaure lors de l'égouttage.

Au problème du lard, Alvarine réflèchit un court instant avant de se lever.


Hum, si vous m'accordez 20 minutes àavant d'aller courir le cochon saumurois, (Jolie image Laughing ) j'ai peut-être la solution. Smile

Sans en dire plus, elle siffla Grigand et sortie de la tente en claudicant, s'appuyant sur son bâton comme béquille de fortune.

Elle revint quelques minutes plus tard, un gros paquet sous le bras, Grigand tirant bizarrement grise mine....
Elle le posa sur la table. Le paquet assez volumineux, était entouré d'un linge solide, qu'elle défit sous leurs yeux.
Un magnifique morceau de lard se dévoila à tous les regards.


Voici sorti de ma production personelle, un lard de première qualité, légèrement fumé.

Un gémissement se fit entendre. Grigand était couché, pattes avant croisées et tête posée dessus. Ses yeux brillaient en regardant son trésor dévoilé.

Al sortit son couteau, qu'elle avait toujours sur elle, et se tourna vers Alixaure.


Alors, un p'tit coup de main pour la soupe ? Quels sont les ordres marmiton chef ? Smile

Mais avant qu'elle n'ait eu le temps de dire ouf, Grigand bondit et fila en dehors de la tente, le précieux lard dans la gueule et prenant les pattes à son cou.

Al jura et voulut dans un premier élan se lancer à sa poursuite, mais un élancement de la cuisse droite l'arrêta nette. Elle se tourna vers Alixaure et Ald, toute déconfite.


Euh, j'crois que le lard vient de prendre la fuite... pale
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Dim 31 Juil - 7:02

Quand l'Alix vit le lard partir en fumée,elle hésita une seconde entre rire et pleurer...
Ce fût un grand éclat de rire qui fusa ,a la vue de la boule de poil qui détalait la queue basse,les oreilles plaquées mais les crocs si bien acérés qu'ils ne lâchaient pas le morceau...
Devant la mine déconfite d'Alvarine,l'Alix lui dit:


C'est pas grave tu sais,ton intention était bonne et je ne pensais même pas en revenant bredouille de Saumur que je vous trouverai tous les deux a m'attendre pour m'aider....on va je suis sûre arriver a la faire cette soupe....


Puis se tournant vers Alde:

Tu vois déjà Alde a une solution de rechange..viens t'asseoir Alvarine et Alde va nous dire comment il voit notre expédition: (MCPS:Mission Côtes de Porc Saumurois...)
Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Dim 31 Juil - 7:53

Un beau morceau de lard. Magnifique la soupe allait être excellente, et en un coup de dent, voila que le morceau de lard disparaissait . Ald en avait la larme à l’œil.

Noooonnn.


Il eu a ce moment un instant de colère sadique envers la gente canine.

Qu'il n’approche plus de la cantine ou c'est lui qui finira dans la marmite^^


Pour s'en sortir l'idée de la tête il repris fortement en tête la première.

Bon, il reste plus qu'a revenir au plan principal.
En revenant de la route de Chinon, lors de notre dernière attaque j'ai repéré une 'tite ferme un peu en contre bas de la route à l'orée du bois. Ils ont un beau potager et en ce qui nous intéresse un enclos avec des cochons.
L'idée ce serait d'aller ouvrir le portillon de l'enclos, faire peur aux cochons et du temps que le couple de fermiers s'affole et rassemble les cochons, avec l'aide d'Al qui passait sur la route a ce moment là, un 'tit supplément de diversion... . Je me charge d'en faire fuir un plus vite que les autres vers Alix planqué dans les buissons un peu plus loin. Alix tu pourrais lui filer le train ou l’éloigner encore un peu le temps que je fasse le tour de la ferme sans me faire remarquer et que je te rejoigne. Une fois ensemble on l’égorge, et on rentre.

Y pas mal de brouillard ce matin, surtout en partant vers Chinon, ça pourrait aider.
Voila, normalement ce devrait etre bien ficelé...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Dim 31 Juil - 11:21

Encore dépitée du larcin de Grigand, Al écouta le plan d'action pour la MCPS ( Wink ).
C'était assez bien réfléchi, il y avait des chances que cela réussisse.

Néanmoins s'ils étaient pris, ils risqueraient bien plus qu'une corvée de soupe au chou. Al frémit en imaginant la réaction du Général lorsque des paysans saumurois lui ramèneraient trois de ces légionnaires du bout de leurs fourches. Ou pire, si le Général devait aller les sortir de geôles pour vol de cochon.
Mais question bien plus angoissante encore : viendrait-il seulement les sortir de là, ou oublierait-il jusqu'à leur existence devant ce déshonneur ? pale

Mais autre côté du problème : pouvaient-ils servir au Général une soupe au chou sans lard ?! scratch

Ne rien faire, s'était s'assurer passer un sale quart d'heure lorsque le Général se rendrait compte de la maigreur de leur soupe.
La seule possibilité de s'en sortir, était donc la MCPS, en espérant qu'elle réussisse. bom


Bon les gars (enfin façon de parler ! Smile ), j'en suis ! J'veux bien faire diversion !
Mais comptez pas sur moi pour courir la campagne après le cochon, ma gambette en charpie me le permettra pas... No
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Dim 31 Juil - 11:35

En revenant des ruines...de l'infirmerie....ben oui..la fée s'était laissée conduire par son odorat....mmmhmm...une bonne soupelette......ça donne faim tout ça...ses pas la conduirent vers un lieu qu'elle ne connaissait ...une cantine improvisée...et que vit 'elle....pas de l'eau... Laughing
mais ses anciens légionnaires réunis autour d'un chaudron non baveur celui-là Laughing mais qui aurait du recevoir un bon morceau de lard!!!


He bien....le lard à fait la mal on dirait....Alvarine, j'ai vu ton chien qui faisait un repas de Roy!!!

J'ai un saucisson dans ma besace...ça vous dit?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Dim 31 Juil - 13:35

Alors qu'ils étaient en pleine discussion sur la stratégie a adopter,l'Alix fût appelée chez le Général....entretien qui ne dura que quelques minutes mais qui la fît revenir dare dare a la cantine....

Plan MCPS en urgenceeeeeeeeeeeeeeeeeeeee cria telle en arrivant...le Général a la ventre qui sonne très très vide et il est pas de bon poil,c'est moi qui vous le dit....

Alde tu finira s'il te plait de me donner les dernières consignes en chemin ???....Alvarine je vais te soutenir sur la route a cause de ta jambe si tu veux...dit l'Alix en prenant son épée et son bouclier...

Toute a son affaire urgente,elle ne remarquât qu'une dame se tenait non loin d'elle...

Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Dim 31 Juil - 18:15

Ald vit venir une Dame du temps qu'ils mettaient au point leur plan. Son visage lui était familier, plus que familier...

Lafée ? Lafée c'est bien toi ? Par Aristote comme tu as changé! Une vraie Dame maintenant^^ . Enfin je veut pas dire que tu en était pas une avant mais... m'enfin...

Ald commençait a s'enliser, il changea de sujet vite fait avant qu'il ne se prenne un retour dans les... gencive...

Ton saucisson sera le bienvenu ce soir mais je doute que cela suffise a contenter nos 40 frères et soeurs d'armes, et surtout notre général.
il nous faut partir daredare si on veut que la soupe soit prête ce soir. Ton aide est bien évidement la bienvenue mais surtout, pas un mot sur ce que nous allons faire. On risque le cachot si on nous attrape.


C'est d'un pas lent que nos comparses quittèrent le camp pour s'engager sur la route de Chinon. Al avait du mal a marcher même avec l'aide d'Alix. La ferme en question n’était heureusement pas très loin, un petit chemin sur la gauche y menait, en contre bas de la route.

Le brouillard s’épaississait et Ald commençait a se demander s'ils n'avaient pas loupé le fameux chemin, ou pire ne tomberait pas nez à nez avec les Tourangeaux.
Il scrutait le bord de la route tout en priant Aristote.

"Du lard pour not' général, du lard pour not' général et ses hommes."

Ils finirent par le trouver.

C'est là! Juste en contre bas de la route. Faut suivre ce chemin sur quelques mètres à peine, et on arrive à la ferme. Par Aristote ce brouillard masque tout.
Alix, si tu veut bien, il y a un prés un peu plus loin, juste derrière la ferme. Il longe la route. J'essayerais d'envoyer le cochon par là emmène Lafée avec toi. Si vous ne le voyez pas vous devriez au moins l'entendre passer.
Al il te faudrait rester sur la route. Si tu descendait maintenant ce serait trop suspect. Quand tu entendra du vacarme. Tu pourra crier pour demander si quelqu'un a besoin d'aide. Tu pourras proposer d'aider de ton mieux pour aider le fermier à récuperer ses cochons.
Une fois que j'aurais libéré les cochons je vous rejoins par derrière. On suit le cochon un peu plus loin et on lui fait son affaire.

Ça vous conviens ?
S'il y a des questions c'est le moment ou jamais, il faudra que tout roule pour que ça marche.


(hrp : pas sur que tout roule...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Dim 31 Juil - 19:20

Alvarine vit arriver son ancien Lieutenant, heureuse de ces retrouvailles. La 4ème, bien qu'un peu vide maintenant, avait vraiment connu des jours fastes, et elle comptait bien faire en sorte qu'elle en connaisse de nouveau dès leur retour de campagne.

La jeune femme salua donc Lafée amicalement. Tous s'agitaient dans tous les sens et bientôt ils quittèrent le campement, embarquant Lafée dans l'aventure sans même prendre le temps de lui demander son avis.

Le trajet fut... douloureux, mais raisonnablement. Al avait pris soin de sifflet Grigand avant de partir, mais sans résultats probants. Le chien avait dû aller se cacher de peur de représailles, et il referait son apparition un peu plus tard très certainement...

Arrêtés aux abords de la "cible", ils écoutèrent les instructions d'Alde, promu directeur des opérations.


Bon, j'attend le vacarme pour venir à la ferme, et je la joue visiteuse inopinée. jusque là j'ai saisi.
Ça m'a l'air okay pour moi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Lun 1 Aoû - 11:47

Marchant dans la brume et sans faire de bruit l'Alix pensait:si ,si j'avais une question tardive ^^:c'est comment on va faire pour le choper ce cochon saumurois...lui plonger dessus?lui coller un coup de bouclier quand il passera devant nous?et si il couine?mince personne n'avait envisagé cela ....a moins que les paysans n'élèvent des cochons de la race aphone faut qu'on trouve vite une solution surtout..surtout...:

Qu'elle venait de mesurer que le pré derrière la ferme n'était pas loin des lignes ennemies....non pas parce qu'elle y voyait grand chose dans cette brume a couper au couteau mais plutôt qu'a son oreille le bruit assourdi d'un camp qui se réveille aux aurores lui arrivait...
Elle faillit se heurter alors a un gros baton piqué dans le sol,et en relevant la tête découvrit des draps étendus sur un fil de chanvre..ni une ,ni deux elle en prit un car une idée venait de germer dans sa tête:
Elle chuchota alors a la dame qui avait acceptée de les aider:


Si nous tendons le drap quand le goret passera ,peut être aurons nous la chance de le prendre dans ce filet de fortune pi çà éviterai qu'il couine trop fort....non?
Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Lun 1 Aoû - 17:26


Citation :
Si nous tendons le drap quand le goret passera ,peut être aurons nous la chance de le prendre dans ce filet de fortune pi çà éviterai qu'il couine trop fort....non?


Pourquoi pas, ça peut marcher, mais je crois qu'il faut de toute façon suivre le cochon et lui faire son affaire un peu plus loin... hors de portée de la ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Mar 2 Aoû - 13:32

l'Alix en sursauta quand elle entendit la voix d' Alde,et faillit derechef sortir son épée...

arfff Alde,tu m'as fait peur,je croyais que nous étions déjà chacun de notre côté... cette brume m'a fait complètement oubliée les distances...tu disais?lui faire son affaire assez loin de la ferme?déjà que je me repère plus là...pensait Alix, va être ardu tiens de cibler un cochon dans le brouillard...
Mais elle savait que le plan d'Alde était le bon,pi de toutes façons ils n'avaient plus le choix.....

Bon c'est là qu'on se sépare Alde?dès que j'entends du bruit,je me met aux aguets et dès que je vois le cochon puis toi,je vous piste...^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Jeu 4 Aoû - 13:54

Ils étaient là, à la croisée des chemins. Tous les possibles leur étaient ouverts. Peut-être sauveraient-ils le monde... ou tout du moins la soupe ! Very Happy

Al prit son bâton à deux mains et partit courageusement sur le chemin de sa destinée.


Allez les gars, c'est le moment, faut y aller. L'estomac de nos frères et sœurs d'arme est entre nos mains. king

Elle se retourna un court instant.

Je suis heureuse de vous avoir connu, et si jamais il m'arrivait quelque chose, continuez sans moi ! No

Elle se re-retourna, digne, et de son pas mi-boitant, mi-claudiquant, elle entama sa route vers la ferme.
Même si elle devait attendre d'entendre l'agitation pour faire son entrée en scène, il ne lui coutait rien de faire la route en avance et d'attendre une fois à proximité.
Avec sa patte folle, s'agissait pas d'être en retard... Rolling Eyes



[Sur un fond de musique de super-héros... Au treizième degré Laughing ]
Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Jeu 4 Aoû - 18:04



C'est avec un sourire rassurant envers ses sœurs d'armes qu'il entama sa descente sur la petit chemin. Il ne doutait pas qu'elles s'en sortiraient très bien et sauraient improviser si le besoin s'en faisait sentir.

Il quitta le chemin avant d'arriver à la ferme et contourna ce qui semblait etre le potager, si sa mémoire était bonne.
Le brouillard masquait tout et le silence etoufé rendait l'ambiance mystérieuse.
Seul quelques bruits de succion et quelques grognement lui indiquait la bonne direction.

En s'approchant Ald vit d’abord la palissade de l'enclos, puis le but de leur escapade, silhouettes massive se bousculant et piétinant dans la boue tout autour de leur auge. Il fit le tour de l'enclos tout en restant attentif a tout bruits pouvant venir d’ailleurs que dans l'enclos. Arrivé au portillon il l'ouvrit, et se faufila à l'interieur. Entreprenant de faire le tour des cochon il se rendit compte que se déplacer dans l'enclos allait s’avérer un exercice d'équilibre imprévu. Se résignant à s'accrocher à la palissade il contourna les bêtes de manières à ce que les cochons soient entre lui et le portillon.

Tout en gardant équilibre, il s'approcha. Aucun signe que ces bêtes l'ai seulement remarqué. Il donna du talon dans les fesses du plus proche et n'obtint aucun résultat. Devant son indifférence il donna un peu d'élan à son pied et décrocha une savate bien appuyé qui lui permis d'obtenir un résultat. Le cochon leva le nez quelque seconde en gnognant et retourna à son affaire.
Dépité Ald commença à se demander comment il allait si prendre.
Une fois leur pitence terminée, s'est la sieste qui menaçait et là...pour les faire bouger...

"Sales bêtes, la porte ouverte et vous restez là."

Face a l'inertie de cette bande de gros lards, les grands moyens. Il les découperaient sur place s'il le fallait.
Ald sorti son épée et planta sa lame vigoureusement dans les parties charnue, c'est a dire n'importe ou...

Un OUINNNN puissant s’échappa de la bête, se qui eu pour effet d'affoler tout le monde la dedans.
L'animal fila droit devant lui sans demander son reste, et ses comparse affolé le suivirent.

"C'est parti!"

Sautant par dessus la palissade et faisant le tour rapidement il s'assura que la bête parte dans la bonne direction. Un bonne grosse pierre l'aida grandement dans sa tache. Une fois rassuré Ald fila droit vers le bosquet par lequel il rejoindrait Alix. Il entendait le fermier qui sortait voir ce qui ce passait, surtout sa femme en fait, qui hurlait après son mari qui avait encore, parait il, oublié de refermer l'enclos des cochons!

Il eu quelques remords en s’éloignant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Sam 6 Aoû - 8:44

A pas de loup,l'Alix trotta jusqu'au bosquet ....puis prit position aux aguets en s'accroupissant car il lui semblait que le murmure du côté de Chinon ,c'était amplifié...
Attente interminable..pas bouger..se faire aussi invisible que possible..

Et voilà que juste au moment ou elle entend le OUINNN du groin Saumurois ,des pas a sa droite se font entendre....
Par le cul de Dieu,pourvu que ce ne soit pas ces enfants de pié d'ennemis...pense t-elle alors..
pas bouger..se faire aussi invisible que possible..
Non,non je suis pas là du tout,vous me voyez pas,vous avez rien vu ,je suis pas là vous dis je...c'est tout ce que sa pauvre caboche se disait en boucle ...
Bordel,reprends toi Alix,s'agit pas de revenir bredouille,....enfin la voix de la raison Légionnesque lui revint et tous ses sens en éveil,elle comprends alors qu'il sont deux,mais étrangement pas de bruits de cliquetis d'armes...

Bon signe çà...se dit elle,j'ai une chance de m'en sortir avec un effet surprise...

Elle se redressa alors le plus doucement possible,puis sortit son épée de son fourreau prête a donner de l'estocade...
Mais tout son plan tomba a l'eau en une seconde ,car ce n'est pas un,mais plusieurs gorets qui déboulèrent vers le bosquet ,tel une armée en déroute,et que çà couraient dans tous les sens,et que çà donnaient du couinement a tour de bras,et que les deux aoltres a côté d'elle avaient vite compris la situation,et qu'ils c'étaient eux aussi mis a courir histoire que la soupe au lard ,ils connaissaient aussi...lui sembla t-elle....

Il faut que je prévienne Alde qu'on est pas tout seul,Arfffffff..et lequel groin choisir????...gémit l'Alix...

D'un bond,elle sort alors du bosquet et se met a crier:

Aldeeeeeeeeeeee.......mes 2 champignons sont moisissssssssssssssssssssss....

(pour info:c'est le code utilisé a la Légion pour signifier qu'il y a du danger ennemi.....)




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Sam 6 Aoû - 10:13

Enfin, l'assaut était donné.
Prête à bondir, enfin façon de parler car on bondit rarement avec une seule jambe, hors du bosquet pour aller à la ferme faire diversion comme le plan initial le prévoyait, Al se figea soudainement.

Y avait quelque chose qui tournait pas rond... Même plutôt carré !
Le brouillard s'était un peu dissipé, Al put donc voir pas un mais une pléthore de cochons se diriger vers la position qu'elle pensait être celle d'Alix.
Survivre aux Tourangeaux sur le champ de bataille pour finir piétiné par des cochons "alliés" dans un bosquet, c'était bien ce qu'on pouvait appeler une tragédie ! Laughing

Al hésita. Que faire ? Suivre le plan initiale en espérant ne pas retrouver une crêpe au légionnaire ? Après tout, Ald devait la rejoindre pour l'aider, valait certainement mieux suivre le plan.

Mais là, soudain, l'Alix :


Alixaure a écrit:

Aldeeeeeeeeeeee.......mes 2 champignons sont moisissssssssssssssssssssss....

Oulàlà, ça en code légionnaire, c'était loin d'être bon ! affraid
De l'ennemi ?! Arf, v'la t'y pas que le tourangeau en voulait à leur lard aussi maintenant !

Bon là y avait pu à tergiverser, décision était prise.
Al s'élança hors du bosquet, mais contourna la ferme sous le couvert des arbres pour rejoindre l'Alix.

En route, elle lança un appel à sa soeur d'arme :


T'en fais pas, j'en ai d'autres pour l'omelette !

(code légionnaire : Tiens l'coup, les renforts arrivent !)
Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Dim 7 Aoû - 21:52

Ald rejoignit Alix couvert de griffures. Des champignons, une omelette, voila qui se présentait mal. Il avait foncé sans trop voir ou il allait, se dirigeant vers ou il avait entendu Alix et s’était ramassé dans les ronces.

C'est pas très frais qu'il déboula sur l'Alix au sortir du bosquet. Le brouillard se levait, il fallait agir vite.
Entre le cochon et les Tourangeaux il y avait du pain sur la planche. Et encore rentrer à tant afin de préparer la soupe pour ce soir, et pas finir en mouillettes.


localisons la poêle. Faut pas encore casser les œuf

(code légionnaire : ou sont les ennemis ? Faut se regrouper)

Déjà Al les rejoignaient, telle une ombre sautillant sous le couvert des arbres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Mar 9 Aoû - 9:20

Enfin l'Alix aperçue Alvarine et Alde qui arrivaient au pas de course... Alvarine y allait d'un clopin-clopant certes ,mais qui était vif , élancé,rapide...
Elle fût stupéfaite en voyant la tête de Alde couvert de griffures sanguignolentes ,pensant bien que ce ne pouvait être un cochon qui lui avait fait çà,mais vu que l'heure était a la stratégie de ramener un cochon et surtout pas d'ameuter l'armée tourangelle postée a quelques lieues,sa pensée fût vite détournée par le conciliabule qui se déroula a voix basse..et ou elle leur reporta ce qu'elle avait vu,ou ouïe:


Ils sont deux tourangeaux,sans armes,enfin pas d'épées..peut être des dagues???...ils sont partis vers le bout du champs,mais si j'ai bon souvenir de la carte miche et lin du Général,derrière le champs il y a un cours d'eau et a moins qu'ils ne se jettent eux mêmes a l'eau,ont pourra les coincer en espérant que le cochon qu'ils poursuivent sera là aussi,comme çà on fera d'une pierre deux coups...

Tout cela débiter d'une traite bien sûr,puis elle regarda Alde..de biais hein,car vraiment sa tête était trop mal en point...puis Alvarine et dit:
On les fait a quelle sauce alors les bougres???
On les cuits a l'étouffée?on les lardent aux petits oignons?on les attendris a la rapière?on les réduits au glaçage?


Recettes de choix..dans la digne lignée des futurs maistres vianders de la Légion qu'ils étaient en train de devenir tous les trois...

(code légionnaire en gros:on les tuent comment?)



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Mer 10 Aoû - 10:50

Al reprit l'idée d'Alix, basique mais efficace, première apprise dans Le Manuel du parfait Légionnaire.

J'suis d'accord avec toi Alix, on les prend contre le cours d'eau ! Smile

Bon, on est en supériorité numérique. 2,5 contre 2. Ouai nan parce qu'on me compte comme unijambiste Laughing
Alors le plus urgent, c'est de s'occuper des deux tourangeaux. Si on a de la chance, ils ont fait son affaire au cochon et ils sont en train de le dépecer.
Sinon de toute façon, on les met hors d'état de nuire et on s'occupe de notre lard ensuite.

Pas sûr qu'on ait encore l'effet de surprise, ils ont du entendre nos différents cris. Mais ils doivent penser qu'on ne les a pas vu, et s'étant éloignés des cueilleurs de champignons, ils ne doivent pas se méfier.

Je vous propose la technique du panier à crabe. On enchaîne avec l'émincé de poireau pour finir par attendrir le gigot.
Ça vous va ?


[code légionnaire : on les prend à revers en les acculant contre le cours d'eau, on leur tombe sur la tête façon butor et on règle son compte à la cochonaille Very Happy ]



La jeune femme prit sa dague, qu'elle avait troqué avec son couteau d'office en quittant le campement. Sa gambette trèpignait, elle allait se venger de sa patte folle Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   Jeu 11 Aoû - 18:41

Ald écouta ses sœurs d'armes.
Très pragmatique, plan parfait, y a plus qu'à et on rentre.

C'est ok pour moi.

Le regard dans la direction indiqué par Alix, Ald mis sa lame au clair et s'avança d'un pas rapide mais discret afin de surprendre s'il le pouvait.
De larges bandes de brouillard se déchiraient et laissaient entrevoir le près devant eux. L'air humide sentait le stress et laissait comme des sillages marquant le passage d'une harde affolé. Seul quelques grognements de droite et de gauche indiquait la présence d’êtres en colère ou terrifié, chose qui n’était en soi guerre rassurant, hormis que cela couvrirait partiellement leur approche.
Le léger bruit d'un cour d'eau se laissait percevoir au devant, guidant le petit groupe de légionnaires vers ses proies.
Quelques dizaines de pas plus avant, des murmures, échanges brefs entre deux hommes, un grognement plus insistant que les autres.

Ald se tourna vers ses sœurs et leur murmura :

Celui de gauche est pour moi.

A ce moment un lame invisible déchira le brouillard et dévoila la scène qui se déroulait devant eux. Les deux hommes étaient bien Tourangeaux. Tout occupé qu'ils étaient a cerner la bête rose en colère acculé sur la berge, Ald attendit, silencieux, et malheureusement beaucoup trop à découvert au milieu de l'herbe verte.

Pourvu qu'ils ne regardent pas derrière eux. Foutu brouillard, redescend!

Ils étaient proche. Très proche, et le cochon les fixaient d'un air mauvais quand sans prévenir l'un d’eux bondit en avant. il enfonça sa dague et son compère sautant sur le dos de la bête tentait de la maintenir durant le forfait de son acolyte.

Ald choisit ce moment pour bondir à son tour.
Bien que prenant conscience de leur présence, ils n'eurent pas le temps de riposter, ils restèrent là à tenir ce cochon agonisant et se débattant, la lame d'Ald s'abattit prestement sur le premier tourangeau qui, la mine ahuri, s’effondra sur son comparse encore agrippé à sa dague planté dans la gorge de la bête rose poussant son dernier...

OOUIIIIIINNNNNNNN.






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA CANTINE ITINERANTE DE LA LEGION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Programme national de cantine scolaire...
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned
» Gade impérial de la Steel legion
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas... || Haïne - Jerenn ||
» TCHAD 1969 2° REP / C.M.L.E. COMPAGNIE MOTORISEE DE LA LEGION ETRANGERE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CASERNE DE LA LEGION POITEVINE :: SECTION RP-
Sauter vers: