CASERNE DE LA LEGION POITEVINE


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Champs de bataille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Champs de bataille   Sam 24 Sep - 7:22

(rp ouvert a tous)

La rencontre fut violente, la nuit fut sanglante…
Les coups d'épées qui résonnent sur les boucliers et sur les casques… les cris de rage se mêlant aux cris de désespoirs d'avoir eu l'estocade irréparable et finale… Les cris d'autres encore voyant tomber leurs frères et sœurs d'armes…
L'encre de la nuit enveloppait de confusion les armées qui s'entrechoquèrent à la lumière de quelques feux de camps… et dans cette semi obscurité, après moult coups d'épée donnés, Cornélia sentit l'acier traverser son corps et la douleur l'assaillir. Le temps sembla s'arrêter lentement ; elle vit les visages de ses compagnons légionnaires batailler autour d'elle, et certains tomber comme elle. Les regards se croisent mais la prise de conscience de cet échange n'est déjà plus là. L'esprit sombre doucement, revoyant dans un demi-songe le visage de ceux qu'elle aime puis, sous les coups supplémentaires portés, perd conscience pour la retirer à la souffrance…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Champs de bataille   Sam 24 Sep - 14:21

La nuit avait été longue violente,Barbazan essayait de garder un regard sur sa tendre Cleopale mais cela devenait impossible .Les coups d'epée pleuvaient de partout les legionnaires a la pointe du combat tombaient pour se relever et continuer la lutte jusqu'a qu'un coup d'epée les envoient vers le neant .Au petit jour a la fin des combats Barbazan regarda autour de lui ,son regard fouillait les corps etendus, la un legionnaire gisait pret d'un inconnu surement un ennemi et tant d'autres corps amis ou ennemis qui s'entremellaient dans la mort ou la souffrance .Il chercha des yeux Cleopale puis le monde se mit a tourner et il s'effondra sur les corps autour de lui


Dernière édition par barbazan le Sam 24 Sep - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lafa_
Visiteur/Amis
Visiteur/Amis
avatar

Nombre de messages : 4481
Date d'inscription : 18/07/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie:
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Champs de bataille   Sam 24 Sep - 16:54

Elle les voyait arriver au loin, se précipitant épées en avant sur l'enceinte de La Trémouille... Elle s'était préparée à les recevoir...
Elle jeta un bref regard sur ses frères d'armes tous déterminés à en découdre et à protéger leurs terres.
Ses yeux se posèrent sur lui... Elle avait tellement peur de le perdre qu'elle serra le pommeau de son épée et mis son bouclier en avant déterminée à tous les occire...

Elle se mit à courir et frappa ses ennemis, blessant et tuant, quand elle prit un coup de bâton sur son bras l'ankylosant totalement... Elle n'arrivait plus à le bouger et prit alors son épée de sa main valide...

Le combat faisait rage et elle l'avait perdu de vue... Où était-il ?

Puis... Une sensation froide dans son ventre... Elle baissa les yeux et vit la pointe d'une épée sortir de son abdomen puis disparaitre laissant comme empreinte une douleur foudroyante... Elle lâcha son arme, ses yeux embués... Et se laissa tomber... Sensation légère... De coton... Le noir envahit son champ de vision... Les bruits devinrent lointains... Elle luttait pour ne pas sombrer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Champs de bataille   Dim 25 Sep - 6:12

La bataille avait été sanglante, sans plus d'arme, ni bouclier, Animos marchait en boitant sur le champ de bataille, regardant autour de lui, voyant Lafa, il rapprocha, elle avait l'air Ailleurs.... il lui mit sa main sur son bras...

Lafa, Lafa, ils ont besoins de nous...

Voyant de nouveau une lueur renaitre dans ses yeux.... il fixa son regard... cherchant Cornelia... il avança vers le lieu où il l'avait vu pour la dernière fois, il avait essayait de rester prêt d'elle, mais la bataille en avait décidé autrement.... il avançait tans bien que mal.... une boule au ventre grandissante...

Cornelia!


Une impression commençait à le ravageait .... elle avait besoin de lui... il cherchait avec quelques accélération, que sa jambe blessé arrêtait rapidement. et là l'horreur s'imposa a ses yeux, elle était là inerte... il se rapprocha se mit a genou....

Cornelia... ma belle, c'est moi....


Ses quelques années de médecine à la faculté du Dauphiné lui revinrent comme un flash.... l'examinant rapidement, regardant en détail ce corps qu'il connaissait si bien... une plaie importante dans son dos, elle perdait du sang, le rouge de son sang était comme la couleur de la colère d'animos, voyant qu'elle avait été frappé par derrière... l'ouvre d'un lâche...

il commença a faire par déchirer sa chemise afin de pouvoir compresser sa plaies....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Champs de bataille   Dim 25 Sep - 7:00

Perdue dans des limbes sans noms, seuls quelques sons étouffés, lointains parvenait sans vraiment de sens jusqu'à une partie de sa conscience.
Cornélia se sentait flotter comme dans un rêve. La douleur avait disparu et une présence rassurante était auprès d'elle…
Dans son inconscience, elle eut un léger sourire, murmurant dans un souffle "Ani…"
Revenir en haut Aller en bas
Nébuleuse
Centurion
Centurion
avatar

Nombre de messages : 552
Date d'inscription : 01/04/2011

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Centurion,1ére légion de La Rochelle
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
184/255  (184/255)

MessageSujet: Re: Champs de bataille   Dim 25 Sep - 7:40

Les combats faisaient rage, les bruits métalliques des épées s'entrechoquant emplissaient la nuit, les odeurs l'assaillaient, celles du sang mélées à la sueur, à la peur... des cris, des bruits sourds de chute de corps.
Autour d'elle, Bul ne voyait que des corps gisant sur le sol, ses compagnons d'armes tombaient les uns après les autres. La puissante déferlante des armées royales s'abattait sur le Poitou.

Parmi les blessés, elle reconnut sa patronne, son ami K... elle tentait en vain de se raisonner, de trouver quelque chose à faire... mais seule la peur la guidait.
Sa petite taille devait la faire paraître tellement insignifiante qu'elle se faufila au travers des envahisseurs.... Le souffle court, elle prit appui sur un arbre et observa le champ de désolation qui s'étendait face à elle. Alors qu'elle allait retourner auprès de ses amis pour les secourir, elle les vite entre de bonnes mains... son regard continua de traîner... foncer dans le tas des ennemis serait vain, elle le savait, la bravoure et le courage ont une seule limite : l'inutilité et la vacuité.

Des hommes, des femmes valides... il en restait quelques uns, les rassembler, reculer dans le bois, un peu plus loin, se mettre à l'abri pour s'organiser et ne pas mourir en vain. Seule perspective qui lui paraissait raisonnable pour l'instant. Un dernier regard vers ses amis, gisant au pied des remparts et elle se mit en quête des survivants.



Allez, venez... on va se cacher dans le bois ! On n'a plus que ça à faire pour l'instant. Inutile d'accroître le nombre de victimes...



A la tête d'une petite troupe, elle se dirigea vers une clairière où se regroupèrent pour récupérer des forces et leurs esprits. Elle sortit une flasque qu'elle proposa à l'assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Champs de bataille   Mar 27 Sep - 5:52

Cleopale luttait ,sa nouvelle epée etait plus légere,des cris surgissaient de toutes parts,elle voyait ses amis legionnaires tomber un a un ,mais cette fois ci elle tiendrait le coup.
Elle avait eté blessee presque mortellement il y a deux mois,elle avait repris des forces et surtout encore plus de rage.Son Barbazan luttait lui aussi,de temps en temps elle reconnaissait sa voix dans les hurlements ,il se battait comme un fou.L'odeur de la mort regnait partout,odeur de sang,odeur de larmes
Elle avait reussi a estourbire et meme a tuer plusieurs adversaires .
Tuer,elle Cleopale,si fragile et si ingenue avant cette guerre qui ne vivait que d'amour et d'eau fraiche dans sa ville de Saintes .cela faisait bientot 3 mois qu'elle avait quitté sa ville. Il y avait de moins en moins de fracas de lames,des cris d'agonie se faisaient entendre,il n'y avait presque plus personne qui luttait ,Cleopale etait venu a bout du dernier attaquant.
de nombreux corps gisaient,certains muets d'autres gemissant .
Barbazan,cela faisait un moment qu'elle n'entendait plus sa voix .
Elle rencontra son senechal Animos,trainant la jambe ,mais en vie et epuisé.


Ca va aller senechal? je cherche mon Barbazan .il fait nuit,ce n'est pas facile . oh sénéchal,tous ces corps meutris..
Et Cornelia,ou est Cornelia?


Elle avançait,son coeur battait de plus en plus fort,Elle crut entendre la voix de Nebuleuse un peu plus loin,elle se dirigea dans sa direction

Barbazan,mon Barbazan,ou es tu?

elle vit un corps gisant,les cheveux longs sur le sol..

Barbazan!!!!!!!!!non!!!!!!!!!


Dernière édition par cleopale le Mar 27 Sep - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Champs de bataille   Mar 27 Sep - 14:02

Barbazan flottait comme sur un nuage, la fatigue des combats ajoutée a la perte de sang le mettait dans un etat second ou le reve fleurtait avec la realitée. Des bruits de vois s'approchait et au bout d'un moment il entendit celle de Cleopale qui l'appellait,faisant un effort il se redressa pour la voir et la rassurer sur son sort.

Je vais bien ma douce ,juste un petit coup d'épée pas bien grave ,un peu de couture, quelques bons morceaux de viande bien rouges arrosé de quelques verres de vin bien frais et dans quelques jours tout ira bien, me sent juste un peu fatigué la!


Dernière édition par barbazan le Mar 27 Sep - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Champs de bataille   Mar 27 Sep - 16:10

Barbazan lui repondit alors qu'elle le croyait mort.
quel soulagement.


Oh Mon amour!tu es vivant,j'ai eu si peur!!!!!!

Elle se precipita pour l'embrasser.il etait froid ,du sang coulait de son côté

oh! mais tu saigne! attends,je vais te soigner
c'est pas un verre de vin qu'il te faut la! tu fais une hemorragie
.

elle dechira sa chemise pour mettre la blessure a nu. elle ouvrit sa besace dans laquelle elle avait toujours des plantes au cas ou.elle prit des feuilles de plantain fraiches ,cueillies en matinee ,les froissa et les appliqua sur la plaie en appuyant dessus .Sa tante lui avait enseigné les rudiments de soins ifirmiers ,elle avait quelques notions.
elle rassurait son bien aimé,mui caressant le front de l'autre main ,lui faisant de tendres bisous .


ça fait mal,je sais mais il faut stopper l'hemorragie ,c'est le plus important. T'inquiete pas ca va aller.

la nuit etait presque noire,la lune pale essayait de se frayer un chemin a travers les nuages .
elle entendait quelques voix plus loin,mais aussi quelques gemissements . des oiseaux voletaient au dessus du champ de bataille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Champs de bataille   Mar 27 Sep - 16:48

Comme un murmure, un souffle il crut l'entendre susurrer son nom... il la regarda.... et continua quelques instants à finaliser son pansement de fortune..... Il leva la tête et vit Cleopale et barbezan

Centurion Cleopale, ramenez le centurion Barbezan à l'infirmerie, vous trouverez de quoi penser ses blessures....


il se concentra de nouveau sur Cornelia...


Il va falloir que tu sois courageuse.... je vais t'emmener a l'infirmerie....


Il la prit contre lui en essayant de lui faire faire le moins de mouvement possible et commença a marcher.... sans secouer la lieutenant...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Champs de bataille   Mar 27 Sep - 20:53


Je vous rappelle general je m'appelle BarbAzan et rien d'autre quand aux soins Cleopale me suffit et je n'ai besoin de personne d'autre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Champs de bataille   Mar 27 Sep - 21:36

le senechal apostropha Cleopale qui tentait tant bien que mal de soigner son bien aimé dans l'urgence
Chut mon Barbazan,il faut pas t'enerver,tu vas rouvrir ta plaie.Quand l'hemorragie aura cessé,je t'amenerai a l'infirmerie mais la ,il faut eviter que tu te vide de ton sang,ne bouge pas

Oui mon senechal,mais pour l'instant,il saigne fort,je dois comprimer avant de le bouger
Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Champs de bataille   Mer 28 Sep - 12:00

La bataille faisait rage, Gengis se démenait, quand soudain un grand bruit sourd et profond, il s'affaisse sur ses genoux, pare le coup suivant par réflexe plus qu'autre chose, le bouclier explose. Mais un coup d'épée terrasse l'adversaire.
Son regard fouille le champ de bataille, du mal à voir, le coup sur la tête un voile rouge devant les yeux. Il enlève son casque avec difficulté, le regarde incrédule, encore sonné.

'tain bande de bastards, m'ont encore niqué un casque. Fait chier.

Gengis debout allez, lève toi, dépêche faut se sortir de là, allez debout, allez marche bougre d'âne, on va pas rester comme des cons ici, ....


Oui oui voilà on y va, faites chier aussi, laissez moi le temps quoi,et arrêtez de sonner, j'ai assez mal au crâne comme ça. Ca va on bouge, hmmmppff

Il se relève tant bien que mal, constate le carnage et secoue la tête, il cherche un homme debout, choppe premier_venu du regard, il a l'air d'aller bien.

Premier, vient avec moi, dépêche, trouve une charette, y a du monde à embarquer.
Une blessée seule a attiré son regard, il se dirige vers elle.
Et merde marmonne t'il pour lui même
Sénéchal? oh Lafa? Ca va? tu m'entend? Allez on va t'emmener t'inquiètes pas Premier arrive.
PREEMMMMMIIEEERRR ramènes tes fesses plus vite que ça grouille, ALLEZ COURS BON SANG

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
premier_venu
Estafette du Sénéchal Gengis
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Re: Champs de bataille   Mer 28 Sep - 12:12

PREEMMMMMIIEEERRR ramènes tes fesses plus vite que ça grouille, ALLEZ COURS BON SANG

Voilà voilà chef on arrive on arrive, j'fais l'plus vite que j'peux.

Tirant avec difficulté une charette à 3 roues parce qu'il en a pas trouvée d'autre il s'approche de son sénéchal impulsif. Fait la moue en voyant la blessée. S'approche du Sénéchal, ne dit rien sait bien que quand il a le regard genre "j'cause avec quelqu'un que personne entend", vaut mieux se la boucler, anticiper le truc et agir, c'est que depuis l'temps il le connait ce gaillard là.

Allez Sénéchal, laisses moi faire j'vais la mettre la dessus. Et y reste de la place, si vous voulez qu'on emmène quelqu'un d'autre?

_________________
**************************************************************************

Parce que le sénéchal a pris le premier venu pour le servir, je me retrouve estafette
Revenir en haut Aller en bas
Lafa_
Visiteur/Amis
Visiteur/Amis
avatar

Nombre de messages : 4481
Date d'inscription : 18/07/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie:
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Champs de bataille   Mer 28 Sep - 13:11

Le cliquetis des armes, les cris... Elle les distinguait au loin... Mais une voix se rapprochait de plus en plus distincte... Elle fit l'effort d'entrouvrir les yeux... L'image était trouble, mais la voix lui semblait familière...

Gengis... Il allait la sortir de là...

Elle fronça les sourcils et cligna des yeux pour le distinguer... C'était bien lui... Elle commença à esquisser un sourire puis son regard accrocha le sien... Elle reconnut le Gengis de la taverne, celui qui avait mis son épée en garde contre elle... Elle ouvrit la bouche mais aucun son ne sortait et la douleur dans son ventre l'immobilisait...

Ah non hein... Elles sont là... C'est pas bon signe...

Elle se mît à grimacer et vit arriver Premier avec une charrette... Elle lui fit un regard interrogateur...

Qu'est ce qu'il va faire de moi? Il veut m'emmener où?






Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Champs de bataille   Mer 28 Sep - 15:23

Gengis se débattait avec ses voix, avec le sang qui maculait la tunique du Sénéchal, avec les autres légionnaires blessés qui semblaient faire au mieux pour s'entraider, soudain il entendit mais pour l'instant,il saigne fort,je dois comprimer avant de le bouger

Oui voilà faut comprimer Gengis allez appuyes la dessus, on l'embarque, hop on la refile à Madeleine, et on y retourne, on a du Tourangeaux à massacrer j'te rappelle, allez
Gengis secoue la tête, avise la charette branlante, se retourne vois Cléopale et Barabazan. Il réfléchit.

Premier, appuye là, faut que ca saigne plus, j'arrive.Se dirige vers Cléopale et Barbazan.

Centurion Cléopale? comment va t'il? besoin d'aide? sinon j'ai une charette là, mais lui manque une roue, faudrait être deux, on peux mettre le centurion Barbazan dessus, avec le sénéchal et Premier, puis nous on pousse la charette? Vous en dites quoi?

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
premier_venu
Estafette du Sénéchal Gengis
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Re: Champs de bataille   Mer 28 Sep - 15:30

Premier, appuye là, faut que ca saigne plus, j'arrive.

Premier regarde le sénéchal incrédule, appuyer appuyer l'en a de bonnes lui. Premier se penche, essaye de voir à travers la tunique, se dit qu'il devrait l'enlever, mais ... profond soupir hoche non de la tête, appuye au hasard, regarde.

Sénéchal, ça s'arrête pas là hein, j'fais quoi moi sénéchal?? arf m'entend plus, mfff mais qu'est ce que je fous dans cette galère moi, peux pas la foutre à poil quand même c'est l'sénéchal du Général.

se gratte la tête, puis sourit il a une idée.
Il se redresse, tourne le dos au Sénéchal, vise correctement doucement, et hop, il s'assoit sur la plaie.



V'là comme ça ça d'vrait s'arrêter, scusez hein Sénéchal, suis désolé, mais c'est pour vot'bien pis si j'arrête pas le sang le sénéchal, il va m'engueuler, et il est bizarre en ce moment le sénéchal, me fait peur donc, j'obéis , faut m'escusez hein.

_________________
**************************************************************************

Parce que le sénéchal a pris le premier venu pour le servir, je me retrouve estafette
Revenir en haut Aller en bas
Lafa_
Visiteur/Amis
Visiteur/Amis
avatar

Nombre de messages : 4481
Date d'inscription : 18/07/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie:
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Champs de bataille   Mer 28 Sep - 16:01

La sénéchal écoutait Gengis donner des ordres à Premier de manière automatique... Elle le vit secouer la tete signe qu'elles étaient bien présentes...
Sa gorge se serra et elle fut soulagée sachant que Premier allait s'occuper d'elle et que le sénéchal aux voix s'adressait au centurion Cleopale... Elle regardait le Centurion...

Aller dis oui bon sang... Je ne veux pas etre seule dans cette galère... Aller... Mets le avec moi...

Elle sentit des mains sur son ventre et tourna la tête vers Premier qui semblait agité...


Sénéchal, ça s'arrête pas là hein, j'fais quoi moi sénéchal?? arf m'entend plus, mfff mais qu'est ce que je fous dans cette galère moi, peux pas la foutre à poil quand même c'est l'sénéchal du Général.

Elle écarquilla les yeux et son regard émeraude vira au noir...

Non mais à poil manquerait plus que ça, il est pas bien lui... Puis qu'il arrête de me reluquer...

Elle était inquiète le voyant en panique... Quand il... Posa son fondement sur son abdomen...


V'là comme ça ça d'vrait s'arrêter, scusez hein Sénéchal, suis désolé, mais c'est pour vot'bien pis si j'arrête pas le sang le sénéchal, il va m'engueuler, et il est bizarre en ce moment le sénéchal, me fait peur donc, j'obéis , faut m'escusez hein.

Elle gonfla ses joues et grimaça fortement...

Ouuutch...Aiiiiieeeee... Rhaaaaaa... gnrrrr

Mais il est lourd ce... ce... ce con! Non mais simplement mettre tes mains c'était pas possible... Tu vas voir!!

Elle le fusillait du regard... C'est qu'il faisait son poids Premier... Elle se sentit soudain partir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Champs de bataille   Jeu 29 Sep - 9:33

Barbazan s'etait recalmé,c'etait juste un sursaut d'energie,le sang semblait avoir cessé de couler mais il etait tres faible.Cleopale reflechissait a quoi faire a present,si elle relachait la pression,le sang ressurgirait.Elle entendit alors des voix,qui s'approchaient,un gros vacarme,des jurons.
Ouf il y avait du monde dans le coin. Une charette s'approchait,puis une voix

:

Citation :
Centurion Cléopale? comment va t'il? besoin d'aide? sinon j'ai une charette là, mais lui manque une roue, faudrait être deux, on peux mettre le centurion Barbazan dessus, avec le sénéchal et Premier, puis nous on pousse la charette? Vous en dites quoi?

Ohhhhh oui senechal!! la providence vous amene là! je ne savais plus que faire.

pourriez vous m'aider a faire un gros bandage autour de son torse,avec n'importe quoi?
Tiens ,ma veste fera l'affaire .


Cleopale enleva sa veste, d'une main,de l'autre elle continuait a appuyer fort ,elle etait epuisée mais ses forces se decuplaient pour sauver son amoureux .
Apres on le mettrait dans la charette et elle aiderait a compenser la roue cassée
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Champs de bataille   Jeu 29 Sep - 19:27


Barbazan flottait dnas un nuage cotonneux avec une brulure intense du aux herbes que Cleopale lui avait mis sur sa blessure,les cris autour de lui accentuait un mal de tete ce qui l'enervait au plus haut point.

Il sentit qu'on essayait de le soulever pour passer un pansement autour de sa blessure et prenant appui sur son coté valide il essaya d'aider a le soulever ce qui ne fit qu'agraver la douleur


Allez Cleo passe ton bandage et apres sur la charrette qu'on s'eloigne d'ici
Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Champs de bataille   Dim 2 Oct - 19:16

Le sénéchal attrapa la veste regardant la largeur du torse du légionnaire, regardant la veste, puis à nouveau le torse, non décidément avecla seule longeur de la veste ca n'irait pas. Hausse les épaules.

Bougre d'andouille, tu déchires tu noues et tu serres. Hop on embarque. Problème réglé ah oui et tu feras lever l'autre abruti que t'as pris comme estafette là, va l'achever Lafa. Allez grouille on a encore plein de choses à faire, bouge-toi bon sang.

Plissement de front, agitation de la tête, marmonne.
Oui voilà c'est bon et causez pas quand y a du monde

Gengis déchire la veste en lambeaux, les assemblent, puis s'approche de Barbazan pour glisser le tissus sous lui. Pointe d'énervement, forcément, Cléopale appuye sur la blessure, pas simple pour soulever le gars du coup, puis au moment où ca allait fonctionner, paf le légionnaire décide de se hisser tout seul, de l'autre côté, Gengis profite, glisse le tissus sous lui, puis le recolle au sol. Et tandis qu'il serre le noeud.

Bon on arrête de gigoter ca va pas le faire centurion, on bouge plus, on va vous emmenez à la charette mais on ne bouge plus.

Regarde Cléopale avec un air de dire, bon ca c'est fait, on continue. Lui indique de la tête qu'il faut aller près de Lafa, faire le même genre de chose.
Le sénéchal se lève et se dirige vers Premier, le regard ostensiblement désapprobateur


Prend tes aises toi? Dis donc tu m'expliques comment tu sais que le sang s'est arrêté? Puis tu vois pas qu'elle vire au bleu? Debout et que ca saute et appuye avec tes mains, crétin, et arrache la chemise on voit rien.

Il se retourne vers Cléopale,
dites pourriez venir aider deux minutes, vous avez l'air de savoir comment on arrête ça vous.

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience


Dernière édition par Gengis0 le Dim 2 Oct - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
premier_venu
Estafette du Sénéchal Gengis
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Re: Champs de bataille   Dim 2 Oct - 19:24

Un sénéchal bleu, sous lui. Un centurion grisâtre blessé se faisant soigné, plus loin, entre le gris et le bleu, un sénéchal de toute évidence furieux vu qu'il virait plutôt au cramoisi avec les yeux acier tranchant en plein milieu. Conséquence, une estafette blêmissante qui se lève d'un bond en baragouinant des ....
Oui Sénéchal à vos ordres Sénéchal tout de suite Sénéchal
et arrache la chemise on voit rien.

Le regard perdu, passant du sénéchal bleu au sénéchal rouge alternativement, se demandant lequel des deux était potentiellement le plus dangereux, il hochait non de la tête
euh ah non ca je fais pas

_________________
**************************************************************************

Parce que le sénéchal a pris le premier venu pour le servir, je me retrouve estafette
Revenir en haut Aller en bas
Lafa_
Visiteur/Amis
Visiteur/Amis
avatar

Nombre de messages : 4481
Date d'inscription : 18/07/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie:
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Champs de bataille   Dim 2 Oct - 19:45

L'air ne venait plus elle suffoquait avec le derrière de Premier qui appuyait sur sa plaie provoquant douleur et asphyxie...

Prend tes aises toi? Dis donc tu m'expliques comment tu sais que le sang s'est arrêté? Puis tu vois pas qu'elle vire au bleu? Debout et que ca saute et appuye avec tes mains, crétin, et arrache la chemise on voit rien.

Et que ça saute???? Il est capable de le faire cette andouille... Délicat Premier... Délicat... Bobo...

Premier se leva d'un bond... Elle se sentit comme regonflée, écarquilla des yeux, et dans un grand souffle...


Pffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

Elle le vit blémir et elle continuait de le fixer lui faisant comprendre...

Pis touche pas à ma chemise j'y tiens!!

Elle le sentait tiraillé entre les deux sénéchaux... Elle marmonna des paroles incompréhensibles...


Hum...Appuies... Appuies bon sang...
Revenir en haut Aller en bas
Gengis0
Sénéchal
Sénéchal
avatar

Nombre de messages : 2725
Age : 49
Date d'inscription : 14/08/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Sénéchal / Chef d'Escorte du GEP
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Champs de bataille   Jeu 6 Oct - 19:12

euh ah non ca je fais pas

Arrêt brutal du Sénéchal, virage des yeux au gris acier profond

Non mais tu l'as entendu? il a dit non, ca ne va pas Gengis, on va pas traîner ici, faut qu'on ramène tout le monde, et faut qu'on y retourne, et faut que t'ailles chercher un casque et un bouclier, on n'a pas le temps faut agir ...

Gengis serre les dents, et marmonne silence là-dedans je sais ce que j'ai à faire

Se retourne et se dirige vers Premier, plante son regard acier droit dans le sien, tout en serrant à main blanche le pommeau de son épée.

J'ai forcément mal entendu estafette, je ne veux même pas croire que vous ayez dit non, je n'ose pas même imaginer qu'il vous prendrait un tel accès de folie n'est-ce pas?
La voix sifflait en passant entre les machoires serrées.

_________________
En retraite => 15 janvier minimum

Il faut 50 ans pour faire un chêne, il faut 1 heure pour l'abattre.

Mes cloches me parlent, mais vous ne les entendez pas, merci! C'est l'image que Gengis a de la voix de sa conscience
Revenir en haut Aller en bas
premier_venu
Estafette du Sénéchal Gengis
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Re: Champs de bataille   Jeu 6 Oct - 19:23

J'ai forcément mal entendu estafette, je ne veux même pas croire que vous ayez dit non, je n'ose pas même imaginer qu'il vous prendrait un tel accès de folie n'est-ce pas?

Premier ne quittait pas le regard de son Sénéchal, il l'aimait pas mais alors pas du tout ce regard là. Il eut tout à coup l'impression d'avoir la tête en plein soleil depuis des heures, ce qui n'empêchait pas un iceberg de dévaler lentement toute son épine dorsale.

Euh, 'fin, c'est à dire, .....

Et l'iceberg continuait à descendre et le soleil continuait à plomber le crâne, et la sueur perlait, et les mots se perdaient dans un dédale incroyable, comme si du cerveau à la bouche il y avait mille lieues

Oui, enfin noon je veux dire pas non, oui j'ai pas dit non, je disais euh ... hrrrmmm je disais euh ah bon j'vais faire ça, voilà c'est ça, d'ailleur voilà je le fais

Premier se retourna, s'agenouilla, pria tous les saints qu'il connaissait en fait juste sainte boulasse, puis marmonna des excuses
Arf scusez sénéchal Lafa pas le choix là scusez j'dois il le faut
Il attrapa les 2 pans trempés de sang de la chemise, ferma les yeux puis tira, le tissu cèda dans un bruit .... de tissus trempé déchiré
J'suis sûr qu'y a de bons tisserands à La Trémouille on vous trouvera une nouvelle chemise
Puis il appuya à deux poings sur la plaie, et referma les yeux.

_________________
**************************************************************************

Parce que le sénéchal a pris le premier venu pour le servir, je me retrouve estafette
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Champs de bataille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Champs de bataille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bataille de Toul, mars 1667
» Photos de la Reconstitution de la Bataille de Borodino 2012
» [Sculpture] Comment réaliser des armes ?
» Ames errantes/Esprits Perdus
» C'est la fête au village

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CASERNE DE LA LEGION POITEVINE :: SECTION RP-
Sauter vers: