CASERNE DE LA LEGION POITEVINE


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Campement improvisé au bord de la rivière....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Campement improvisé au bord de la rivière....   Ven 6 Avr - 14:42

Son cheval marchant au pas, juste à ses côtés, lafée, les rennes bien serrés dans sa main gantée, gravissait le sentier longeant le ruisseau qu'elle avait si longtemps suivi lors de ses entraînements. Une bouffée d'air frais, une brise légère se glissa dans sa chevelure la faisant frisonner...les beaux jours s'annonçaient et ce petit air printanier faisait du bien au moral... comme sa rencontre avec Ald, lui parler lui avait fait plaisir, lui qui avait été, parfois, par le passé, un confident...

Chemin faisant, elle récupéra les collets et récolta le faisan qui s'était pris le cou pour son plus grand bonheur....dans les buissons alentours, perdrix s'étaient prises dans les filets ainsi qu'un beau lapin...Tout cela fera la joie des gourmands!!!

Elle trouva une petite clairière pour établir un petit campement de fortune, un endroit idéal ou courrait sur les pierres d'un gris intense, une eau fraîche et limpide...touchant la mousse des bords sinueux de la rivière!

Lafée avait entassé du bois mort pour faire un feu d'enfer ainsi ils auraient de belles braises pour cuire la viande.
Des craquements derrière elle, lui fit retourner sa tête....



Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Campement improvisé au bord de la rivière....   Ven 6 Avr - 20:00

Ald observait le ciel, l'air pensif. Dans sa besace, un fromage , deux ou trois miches de pain, saucisson et autres charcuteries... .quelques victuailles que sa maigre bourse et son savoir faire d'ancien boucher lui avait permis de se procurer. quelques couvertures dont la laine particulièrement chaude avait été plutôt agréable a tisser. Son sac ne lui pesait pas sur l'épaule, il se remémorait quelques souvenirs qui le firent sourire distraitement.

Le temps ne semble pas à l'orage...

Il suivait tranquillement le sentier . Lafée avait du prendre de l'avance, de son coté Ald sortait à peine de la session pour la journée.
Un sentier bien tracé, ou tant de fois il était allé courir, son paquetage sur l'épaule. Ce soir il se sentait beaucoup plus serein qu'à l'époque, c'était avec plaisir qu'il reprenait la direction de la rivière.

En arrivant au bord de l'eau il remonta vers l'amont, jusqu'à une petite clairière, se frayant un passage au travers de branche dont il ne se souvenait pas la présence.


Me semblait plus dégagé que ça ce chemin, va 'tet falloir revenir plus souvent pas ici.
Quelques entrainements se profilaient dans la tête de Ald..


Il déboucha dans la petite clairière.

_________________

S'il n'y a point de paix en ton cœur, ne fait pas la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Campement improvisé au bord de la rivière....   Dim 8 Avr - 17:49

Des branches craquant sous les pas, des bruits de bottes, c'est ce qui aiguisa son ouïe...on venait derrière elle...personne ne savait qu'elle venait à La Légion sauf....un ami qui lui avait donné rendez-vous près de la rivière.
Lafée tourna son visage et vit le Légionnaire Ald marchant d'un pas décidé vers elle, se leva et se dirigea vers lui, le serrant dans ses bras...


JE suis contente de te voir Ald...le feu vient de prendre...viens t'asseoir tout près!
je vais plumer faisan et perdrix et les barder. je te promets un repas royal!..Pendant ce temps là, raconte moi..la Légion, les nouvelles de Thouars, du Poitou...
Tu sais, je reviens de Narbonne et les nouvelles du pays étaient fort rares!!!


Elle se rassit sur une souche d'arbre, près du foyer. Clara était rayonnante, les joues colorées par la chaleur diffusée par le brasier, et tout en attendant qu'Ald prenne la parole elle se mit à plumer le gibier. Les plumes voltigèrent autour d'eux laissant deviner un spectacle féérique...un tableau hivernal.

Les flammes continuaient d'embraser le bois, celui-ci crépitait dans le silence naissant d'une soirée conviviale.

Cachées sous les branches d'un grand pin, quelques chouettes ululaient,...Lafée chercha du regard qui était l'auteur de ces ululements...
Elle devinai leur présence..des grands yeux clignant dans la pénombre.
Clara esquissa un sourire à la vue de ces chasseurs nocturnes! A NArbonne, elle avait réussi a en apprivoisé une, et qui, en cet instant, devait surement être partie à la chasse de quelques petits rongeurs ou serpents.
Il n'était pas rare que la fée se voit gratifiée à coté de sa couche d'un présent de cette taille....ce qui ne manquait pas de lui donner quelques frayeurs matinales.








Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Campement improvisé au bord de la rivière....   Lun 9 Avr - 10:08


Il s'avança dans la clairière. Lafée avait allumé un feu qui faisait danser les ombres naissantes dans les feuillages des arbres les plus proches.

Ald lui rendit son accolade, un sourire aux lèvres et vint s'assoir près du feu.
Quelques plumes voletait autour de lui, ce qui le fit éternuer.


Humm... ma fois le Poitou se remet plutôt bien de la guerre. Ses marchés sont de nouveau florissants. Pour ma part je n'ai pas eu l'occasion de remettre les pieds sur mes terres pendant plusieurs mois. Elles restèrent donc en jachère, faute de pouvoir payer des ouvriers.

Ald soupira.

Au final cela leur à fait du bien, les cultures sont meilleures qu'elles ne l'étaient.

Tout en discutant Ald sortit une terrine de sanglier Poitevin pure souche et entreprit de couper quelques tranches de pain.

Notre caserne se porte bien, comme tu as pu le constater. Mais parle moi plutôt de tes voyages. Qu'es tu allé faire à Narbonne ? Il parait qu'il y a de grandes plages de sable fin sur la côte et que l'eau y est plus chaude. tu as eue l'occasion de le vérifier ?

Il lui tendit une tranche de pain recouverte d'une langue généreuse de pâté de sanglier.

_________________

S'il n'y a point de paix en ton cœur, ne fait pas la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Campement improvisé au bord de la rivière....   Lun 9 Avr - 13:30

La fée le regardait parler, souriante acquiesçant, de temps en temps de la tête, à ses paroles.
Elle ne pu s'empêcher le voyant éternuer, de souffler une poignée de plumes en sa direction ce qui ne manqua pas de la faire rire!!!


Hum....j'ai pas pu résister..lui dit-elle, d'un petit air mutin!

Pendant que son ami lui parlait de ses cultures, des terres poitevines, Lafée pris des bois et embrocha les volailles parées et planta les piques tout contre la braise, puis se ressaya tout près de Ald.


J'ai pu me rendre compte que les champs étaient à nouveau cultivés, que la vie reprends ses droits...les paysans qui labourent et qui récoltent.
On entends à nouveau la vie dans les campagnes!
Cela fait du bien...la guerre a fait tant de victimes, tant de mal !!!


En disant ses mots, son visage se voila d'un masque de tristesse qui marqua ses traits..au bord des larmes, elle se ressaisit en se disant que ce n'était ni le lieu ni le moment pour se laisser aller à ses émotions qui étreignaient sa poitrine.

Comme par magie, elle esquissa un sourire et continua de lui parler tout en débouchant une bouteille de vin. Clara sortit de sa besace deux godets en argent, martelés de ses mains quand elle forgeait dans son domaine. Les gobelets étaient de belle facture, ciselé au poinçon, dévoilant un entrelacs de deux lettres sur un fond d'arbre.
Elle tendit un verre à Ald..


Buvons à nos retrouvailles!!! Santé...!!!

Mais dis moi, maintenant, je suppose que tes champs se portent mieux et tu étais boucher il me semble, qu'est -il advenu de ton échoppe?


Elle vit Ald soupirer et lui esquissa un sourire bienveillant.

Aldebaran continua sur sa lancée parlant du Poitou et lui proposant une tranche de pain couverte d'une généreuse part de terrine de sanglier. Ses yeux pétillèrent à la vue du repas, euh..non...d'un avant repas...mmhmm...cette tranche lui semblait savoureuse et s'en léchait les babines avant de commencer à mordre dedans. Regarder la tranche qui s’offrait à elle... s'est bien ..mais y goûter serait la meilleure façon de couper court à un grondement sourd provenant de son ventre qui criait famine!

Tout en mordant dans le pain garni, elle écoutait Ald...


Citation :
Notre caserne se porte bien, comme tu as pu le constater. Mais parle moi plutôt de tes voyages.
Qu'es-tu allé faire à Narbonne ?
Il parait qu'il y a de grandes plages de sable fin sur la côte et que l'eau y est plus chaude. tu as eue l'occasion de le vérifier ?

J'ai pas vu grand chose de la Caserne...j'ai pu apercevoir quelques légionnaires mais que je ne connaissais pas? Mon entrevue avec le Général fut assez brève!!
J'avais espéré vous voir plus nombreux, enfin les anciens je veux dire..il n'y a que toi que j'ai vu..les autres étaient surement occupés dans les alentours....


Ahhh NArbonne... c'était une sorte de pèlerinage...Ald!!!!!
Un voyage pour retrouver une paix intérieure, réapprendre à pardonner, dominer la colère qui grondait en moi!

Le voyage a commencé alors que les combats faisaient encore rage en Poitou et dans les régions de notre beau royaume de France....
Je ne savais plus quoi faire...enfin si...il fallait que je combatte...je ne pouvais pas laisser mon Poitou à feu et à sang sans rien faire! J'en ai parlé à un ami....je voulais rejoindre les rangs de la Légion, mais il m'en a dissuadé, sachant quà ce moment là j'avais soutenu la Liste de Sarmite pour les Comtales et tu connais son choix... il était ami avec la Reine Nebisa...ce que je voyais ..moi...c'était trouvé un moyen d'éviter une guerre par n'importe quel moyen...!!

Mon choix fut dirigé aussi par le fait que j'étais encore habitante Périgourdine..et donc vu les frontières fermées du Poitou, je devenais personne non désirable en terre Poitevine, ce qui choqua Sarmite qui me connaissait bien et qui se portait garant de mon intégrité.
Mais cela ne suffit pas....


Clara marqua un temps d'arrêt...le temps de mordre dans le pâté et de le savourer!

En ce temps là, Edémias était en tourraine, assez mal en point...c'est de là qu'il m'envoya un vélin mettant un terme à notre vie commune...
C'est à ce moment là que je perdis pieds...je ne comprenais pas...pour moi, ma vie venait de s'arrêter et j'ai voulu en finir . Le commandant de l'Ost de cette époque engageait des civils pour renforcer les rangs et j'accepter désirant en finir.
Si Aristote voulait ma vie, je la lui donnais volontiers si cela pouvait sauver la vie d'autres poitevins!

C'était la débandade dans les rangs de l'Ost...lachée en pleine nature...ne sachant plus quoi faire...si..juste une chose..mourir, je voulais aller me battre seule contre l'ennemi...un peu suicidaire comme réaction..pas vrai?


Lafée regarda Ald tout en buvant quelques gorgées de vin puis continua son récit. Elle ne remarquait même pas que les larmes coulaient sur ses joues au fur et à mesure qu'elle lui parlait...



Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Campement improvisé au bord de la rivière....   Lun 9 Avr - 19:43

Il prit la chope que lui tendit Lafée. Une bien belle chope, mais Ald s’intéressait plus à son contenu dont émanait une des senteur qui laissaient présager de grands plaisirs.

Excellent ce petit vin. Santé! Au Poitou et à la Légion.

Tout en portant le godet a ses lèvres, il s'enivra de ses parfums délicats.
Mais ses senteurs n’empêchèrent pas Ald d'écouter l'histoire de son ancienne sœur d'arme et Lieutenant.


Humm, je ne connais pas grand choses à la politique, tout ça me dépasse un peu.
Mais j'ai ma propre façon de voir les choses.
Si tu ne veux pas de problème avec tes voisins, faut au moins avoir une bonne entente avec eux. Il me semble que ça colle bien avec le Ponant. Et un groupe de comtés qui s'entendent bien, ben ça fait peur aux autres.
Je pense pas que quoi qu'on ai fait on aurait pu éviter la guerre et ce Sarmite, ben pour moi soit il est idiot, soit il est fourbe.
M'enfin Lafée, comment on peut être ami avec une reyne qui massacre son propre peuple ?
Elle à passé l'arme à gauche et c'est ce qu'elle pouvait faire de mieux d’ailleurs.

Je sais que je résume beaucoup et que je prend des raccourcis mais en gros ça se résume à ça. Enfin, pour moi.


Il lui fit un sourire. Le regard plein d'amitié.
Il aurait fallu, y avait qu'a... tout ça ne servirait de rien, ce qui était fait était fait.
Lafée et son grand cœur. Aussi belle fut elle devenue, elle n'avait pas vraiment changé. Toujours pleine d'amour, et malheureusement toujours prête à se fourrer dans des histoires pas possibles.
Valait mieux changer de sujet...


Tu sais, je suis tisserand maintenant, la boucherie ça me rappelait un peu trop les... enfin, bref.
Et ce faisan il est cuit ou pas ?


Ald attisa les braise et jeta une buche dans le feu.








_________________

S'il n'y a point de paix en ton cœur, ne fait pas la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Campement improvisé au bord de la rivière....   Mar 10 Avr - 19:40

Citation :
Tu sais, je suis tisserand maintenant, la boucherie ça me rappelait un peu trop les... enfin, bref.
Et ce faisan il est cuit ou pas ?

Lafée sentit le sel mordre le dessus de ses pommettes et soudainement pris conscience que ses larmes inondaient son visage. Rageusement, d'un revers de la manche, elle essuya ses joues tout en le regardant mettre une bûche dans le feu!

Tisserand, quelle bonne idée, je suis certaine que tu est le meilleur de Thouars...et que toutes les dames s'arrachent tes créations!!!!

J'ai bien envie de te commander une houppelande...mais quand j'aurai des écus car mon escarcelle a fondu comme neige au soleil depuis mon départ vers Barcelone....et je dois racheter un champ et surement remettre une forge en route ou une boulangerie...je verrai ce qui est nécessaire à La Rochelle.
MAis je te note comme mon tisserand particulier!!!
cheers

Lafée remplit leur verres vides et trinqua avec Ald...

Bon, on le goûte ce Faisan...il m'a l'air parfait..

Clara venait de piquer le gibier qui rôtissait doucement, un jus clair s'en échappa, signe que la viande était cuite à point, elle le déposa sur un fond d'écorce d'arbre et continua de lui parler...Son retour à LArochelle sur la plage...son corps reposant au couvent des Soeurs, un visiteur inattendu...sa longue convalescence puis un voyage vers Barcelone...

Clara s'arrêta de parler tout en tranchant des morceaux bien rôtis du faisan...


As-tu fort faim Ald ? lui demanda t'elle en lui servant une belle cuisse bien savoureuse...
Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Campement improvisé au bord de la rivière....   Lun 16 Avr - 20:34

Fort faim ? Certe!

Ald salivait déjà devant le morceau de gibier que lui tendait Lafée. Il le prit et mordit à pleine dent dans la viande presque brulante. La peau croquante renfermait une viande fondante et gouteuse à souhait. La graisse encore prisonnière s'échappa et dégoulina dans sa barbiche. Il s'écarta, surpris mais au ange.

Par Aristote que c'est bon!



Sortant un chiffon de sa poche il s’essuya consciencieusement le menton, le sourire aux lèvres.
La rivière coulait doucement, éloignant le silence de la nuit dans un murmure réconfortant. Ald se prit à rêver.


Le nez dans les étoiles, il voyagea un bref instant sur le tapis de ses songes, vers le sud. Des forets luxuriantes, des déserts, des étendue d'eau jusqu'à l'horizon. Quels peuples pouvaient bien vivre au delà des mers ? Y avait 'il seulement âme qui vive en ces contrées éloignées. Peut être s'y tapissaient quelques bêtes étranges sortit tout droit des pires cauchemars de quelques êtres tourmentés.

Il parait que plus on descend vers le sud, plus on se rapproche des étoiles. Tu crois que c'est vrais ? Il y a tant de chose qu'on ignore. Que peut 'il y avoir au delà des mers ?

Ald soupira, puis se leva et s'approcha de la rivière. Il s'y rinça les mains et s'aspergea le visage de l'au fraiche qui glougloutait entre les rochers. Une fois essuyé il regagna le feu de camps et s'installa confortablement à la chaleur et la lumière des flammes qui dansaient et se courbaient, formant d'étranges serpents dévorant la nuit. De la graisse était tombé sur les braises et crépitait vivement. Il les remuas et remis une buche sur les flammes.

Regardant Lafée il lui demanda.

Tu comptes t'installer à la Rochelle ? Tu à des projets là bas ?



_________________

S'il n'y a point de paix en ton cœur, ne fait pas la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Campement improvisé au bord de la rivière....   Mer 18 Avr - 20:06

Lafée lui avait servi généreusement….une belle cuisse de faisan bien rôtie qui eut le don de faire saliver notre légionnaire gourmand. Clara, elle picorait doucement, non pas qu’elle n’appréciait point la viande rôtie, mais elle s’était mise à observer Aldebaran mangeant de bon cœur, cette mâchoire musclée qui attaquait la grillade, les dents qui déchiraient la chaire brûlante et moelleuse du gibier ! Elle ne put s’empêcher de sourire en voyant son appétit.

Citation :
Par Aristote que c'est bon!

Lafée éclata d’un rire chaleureux…

Aaah Ald, c’est si bon de te voir ainsi, je suis heureuse que tu apprécies ce modeste repas, lui dit-elle en lui lançant un clin d’œil complice !

L’appétit lui revint et elle se mit à dévorer sa part de viande, elle se brûla un peu la langue mais n’y prêta pas attention, mâchant puis avalant avec délice cette prise royale… Elle finit par se désaltérer avec le vin de Narbonne, petit vin du pays qu’elle but d’un trait….laissant une dernière gorgée dans sa bouche afin d’en savourer les ultimes arômes.

Son gobelet ainsi vidé, elle le fit rouler entre ses mains, son regard glissa dessus pour laisser ses doigts redessiner les contours, la pulpe de son index passa doucement sur les sillons creusés dans le métal par le poinçon, les lettres entrelacées semblaient s’emmêler, se nouer, se déchirer…

Toutes ses pensées voguaient bien loin…tant de choses ici et là, la ramenait à sa vie passée sur ces terres si souvent foulées. Tandis qu’elle rêvait, la voix d’Ald la ramena à la réalité….

La nuit s’était installée tout doucement et la lueur des flammes dansantes se profilaient sur leur visage.


Citation :
Il parait que plus on descend vers le sud, plus on se rapproche des étoiles. Tu crois que c'est vrai ? Il y a tant de chose qu'on ignore. Que peut 'il y avoir au-delà des mers ?

Les étoiles...c’est vrai qu’elles semblaient si proches quand elle avait tendu la main vers elles sur la plage de Narbonne avec Kiriell.
Protégés du grand vent par une barque en bois providentielle, ils avaient pris place sous l'embarcation tout en observant les étoiles. Kiriell, marin aguerri, lui avait expliqué leur position dans le ciel et comment les marins se guidaient grâce à elles.
Et puis…


Ald..debout !!!!
Lafée le tira vers elle…
« On va danser… Le Flamenco » lança t’elle le sourire se dessinant sur ses lèvres !

Tu verras, c’est très gai !! c’est une danse qui vient d’Andalousie… On me l’a apprise à Barcelone !
Allez…debout paresseux !!!!


Clara riait et se mit en position…debout et fière, les bras, les mains légèrement levées au-dessus de sa tête..
Tout en laissant échapper de ses lèvres une douce mélopée, une complainte qui devint de plus en plus gutturale, ses mains se rejoignirent pour se frapper les unes sur les autres marquant ainsi le rythme et la cadence. Ses bottes martelant le sol ….elle tourna autour d’Ald, ses mains passant devant son visage claquant des doigts…une danse presque sensuelle.


Allez , fait pareil….tu tapes dans les mains..les mains levées… !!!
Allez Ald, il n’y a personne, à part les oiseaux nocturnes que l’on risque d’effrayer, c’est tout !

Revenir en haut Aller en bas
Aldebaran
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 02/06/2009

Feuille de personnage
Grade et Compagnie: Lieutenant, 4ème Légion de Thouars
Force:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Campement improvisé au bord de la rivière....   Lun 23 Avr - 19:17

Citation :

Ald..debout !!!!

Hein ??


Ald émerge de ses rêveries, lui qui pensait passer une soirée tranquille...
Vl'a qu'il se retrouve debout.


Flammekueche ? Ça se danse aussi ?

Sans trop comprendre et avant même de pouvoir faire le point dans sa tête il se retrouve à frapper dan les mains et à lever la jambe.
Tourner, tourner autour du feu. C'est sa tête qui tourne. Il à beau chercher l'étoile polaire mais il à perdu le nord. V'la ou sa même de trop regarder les étoiles...

Il regarde Lafée sans trop vraiment la reconnaitre. Elle semble danser avec les ombres, des images lui reviennent en mémoire mais se mélangent. Une course dans la foret, le bardas sur les épaules, La fête de printemps, sa bien aimée disparue, dans les méandres de son passé, des rires, un conflit, le vide.
La solitude, tranquillité, petite vie sans soucis... guerre, sang, boue, tristesse, attente, marcher, marcher, marcher sur les chemins, guetter dans les ombres de la nuit l'ennemie qui pourrait surgir.
Une odeur de braise, un feu, quelque chose qui mijote, un faisan qui fini de rôtir, une rêverie, une danse...

Ald qui danse autour du feu comme... comme...
Comme les ombres que projettent le feu sur les branchages des arbres proches.
Tourner, disparaitre, revenir dans la lumière... un regard, un sourire, une racine... cabussade.

Il se retrouve le nez dans l'herbe, les braises du feu crépitant plus proche que de raisonnable. Dans un élan il se redresse et regarde Lafée, ne sachant plus trop ce qu'il viens de faire.


Si un curé ou un ouaille un peu trop puritain était passé par là il aurait crié aux hérétiques. Danser la nuit autour du feu....la nuit... sans personne autour...
Bon si on buvait un coup pour changer ? J'ai besoin de me remettre de mes émotions moi^^




_________________

S'il n'y a point de paix en ton cœur, ne fait pas la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Campement improvisé au bord de la rivière....   Sam 28 Avr - 11:06

La danse évolua pareille à une sarabande initiatique autour du feu dont les flammes semblaient les accompagner dans leur mouvements. Telle une libellule, elle se mouvait avec aisance autour du feu, flirtant avec les flammes rougeoyantes qui illuminaient son visage….créant des ombres sur sa peau…

La ronde du feu la transformait petit à petit, elle devenait tantôt gorgone...tantôt sirène, les cheveux glissant sur son visage, sur ses épaules…

La transe l’envahit prenant le contrôle de sa mémoire, de ses souvenirs les plus intimes…

L’esprit de Clara se libéra de son enveloppe charnelle...

Elle devint un oiseau, un nocturne, un rapace étendant ses ailes au-dessus-des arbres, elle planait, en suspension dans l’air….telle une chouette, survolant les marais poitevin….des rires d'enfant lui parvenaient sortant de la fenêtre d’une petite maison au toit de chaume…Hululant dans la nuit, elle se posa sur le rebord de la fenêtre....personne..mais au fond de la pièce, Clara se vit dormant, dans un lit, les cheveux étalés, encadrant son visage diaphane sur l’oreiller !!! L’oiseau pencha sa tête, ses grands yeux ne quittaient pas la belle endormie…des bruits derrière elle la fit se retourner…Edémias….revenant au logis, tenant dans sa main un présent, un nénuphar…Lafée le regarda…il faut fuir…ne pas se montrer… la Chouette s’évanouit dans la brume de la soirée, laissant place à une demoiselle à huit pattes tissant sa toile au coin de la fenêtre…
L’homme rentra dans la pièce déposant délicatement sur le bord du lit son offrande ! Lafée voulu prévenir….

Je suis là…..c’est moi Clara….Edem, retournes-toi !!! !!!

Aucuns sons ne sut sortir de sa bouche, surtout quand on est une araignée !
Une araignée, ça ne parle pas, c’est patient et ça attends sa victime.
Mais l’envie de se dévoiler était plus forte …L’arachnée quitta son poste d’observation pour glisser sur le mur blanc...

Soudain, elle se sentit éjectée par un revers puissant de la main…
Elle ferma les yeux….la chute semblait longue, si longue !!!

La chute fut douloureuse… !!
Son corps tel un pantin se désarticula trébuchant sur une grosse branche qui lui érafla toute la joue. Hébétée par tout ce qu’elle avait vu ou cru voir..rêve, réalité…Ou était la frontière ?
Clara se releva d’un bond portant sa main à sa joue, elle regarda Ald dans les yeux, qui la sauva en brisant le silence pesant de la nuit


Citation :
Si un curé ou un ouaille un peu trop puritain était passé par là il aurait crié aux hérétiques. Danser la nuit autour du feu....la nuit... sans personne autour...
Bon si on buvait un coup pour changer ? J'ai besoin de me remettre de mes émotions moi^^

Oui…ils allaient boire…et lafée avait besoin de plus d’un verre..la bouteille si il le fallait

Excellent Ald… Buvons et trinquons !!
Danser autour d’un feu n’était peut-être pas une très bonne idée…
J’ai fait des rêves bizarres..


Lafée déboucha une autre bouteille et servi les verres…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campement improvisé au bord de la rivière....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Campement improvisé au bord de la rivière....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [libre]Promenade au bord de la Rivière...
» Au bord d'une rivière
» Petite promenade au bord de la rivière...
» Papillon au bord de la rivière
» Assied-toi au bord de la rivière et tu le verras passer | Plume de Cygne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CASERNE DE LA LEGION POITEVINE :: SECTION RP :: LA RIVIERE-
Sauter vers: